8h30 Fauvelle-Dély, France info

"Les journalistes ne sont pas exempts de tout compte à rendre", affirme Franck Riester

Le ministre de la Culture, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 12 avril 2019, était interrogé sur l'éventuelle création d'un Conseil de déontologie de la presse.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franck Riester, ministre de la Culture, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 12 avril 2019. 
Franck Riester, ministre de la Culture, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 12 avril 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Pour Franck Riester, le ministre de la Culture, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", "c'est aux journalistes de prendre leurs responsabilités", ce "n'est pas le politique qui va avoir un regard sur tout ce qui est l'éditorial, mais ce sont les professionnels eux-mêmes qui peuvent donner un avis, dire 'attention, là les règles classiques du journalisme ne sont pas respectées'."

Ce ne sera sûrement pas au gouvernement de prendre la décision de ce conseil de presse

Franck Riester

à franceinfo

Et il insiste, ce vendredi 12 avril, au micro de franceinfo : "On a besoin de dire aux Français que les journalistes ne sont pas exempts de tout compte à rendre" et "on a toujours intérêt de démontrer aux Français que quand on a une forme de pouvoir, il y a un contre-pouvoir ou en tout cas un compte à rendre", affirme-t-il même si "ce ne sera sûrement pas au gouvernement de prendre la décision de ce conseil de presse".

Une "fiscalité directe" pour remplacer la redevance

Le ministre de l'Action et des Comptes publics prône la suppression de la redevance audiovisuelle. Pour financer l'audiovisuel public, Franck Riester estime "qu'une fiscalité directe, affectée, ce qui se fait dans la plupart des pays européens" est "la meilleure façon de garantir cette indépendance et un financement pérenne", même si "ce n'est pas la seule solution", nuance le ministre de la Culture.

Concernant une éventuelle holding élargie à plusieurs entreprises de l'audiovisuel public "aucune décision n'est prise tout est sur la table", "ce n'est pas tranché", mais "la présentation devrait être à l'été en juillet en Conseil des ministres" affirme-t-il. 

Le Netflix "à la française" en retard

La présidente de France Télévisions s'agace de voir que son projet de plateforme, en collaboration avec TF1 et M6, n'a toujours pas vu le jour. Franck Riester, le ministre de la Culture abonde dans son sens : "Delphine Ernotte a raison. On a besoin de faire bouger l'Europe, de la réformer, de la refonder pour qu'elle soit plus efficace et moins naïve en matière commerciale et industrielle, pour qu'on puisse bâtir, nous aussi, des géants européens pour concurrencer les géants numériques américains et chinois. Il est très important que cette plateforme Salto existe", a déclaré le ministre de la Culture.

Julian Assange "a été utile"

Julian Assange "a été utile", a déclaré Franck Riester, après l'arrestation à Londres du fondateur de WikiLeaks jeudi. "Le gouvernement fait confiance aux Britanniques pour gérer ce cas judiciairement", a-t-il ajouté sans répondre précisément sur une éventuelle demande d'asile en France.

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 Fauvelle-Dély" du vendredi 12 avril 2019 :

Franck Riester, ministre de la Culture, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 12 avril 2019. 
Franck Riester, ministre de la Culture, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 12 avril 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)