Législatives : "Il faudra un gouvernement de redressement national"... Le "8h30 franceinfo" de Nicolas Bay, du samedi 22 juin 2024

L'eurodéputé Nicolas Bay était l’invité du “8h30 franceinfo”, le samedi 22 juin 2024.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 16 min
L'eurodéputé Nicolas Bay était l’invité du “8h30 franceinfo”, samedi 22 juin 2024 (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Il faudra un gouvernement de redressement national", estime Nicolas Bay, ex-membre du parti Reconquête. L'eurodéputé ECR, groupe politique qui rassemble une partie de l'extrême droite au Parlement européen, était l’invité du “8h30 franceinfo”, samedi 22 juin 2024. Il répondait aux questions de Agathe Lambret et Jean-Rémi Baudot.

Exclu par le parti d'Éric Zemmour, Nicolas Bay appelle à "soutenir les candidats de l'union nationale, derrière le Rassemblement national et les Républicains qui ont suivi Éric Ciotti"

Interrogé sur son alliance avec le RN, Nicolas Bay précise : "Moi, je n'ai pas changé de camp, je suis fidèle à l'esprit de Reconquête. L'esprit de Reconquête, quand ça a été créé il y a un peu plus de deux ans c'était l'union des droites. C'est Éric Zemmour qui nous a exclus parce qu'il voulait préserver les petits intérêts d'un parti, d'ailleurs il a toujours soutenu l'union des droites, c'est lui qui n'est pas cohérent". "Je regrette qu'il ait détruit le mouvement auquel nous avons cru", ajoute l'eurodéputé.

Pour autant, Nicolas Bay assure n'avoir pas rallié le RN et "assume" les différences économiques et sociétales avec le parti de Jordan Bardella. "Le moment" viendra de se structurer après les élections législatives des 30 juin et 7 juillet, mais "on n'en est pas encore là", poursuit-il, convaincu que "la priorité" aujourd'hui, "c'est de faire en sorte qu'il y ait, le 7 juillet, 289 députés patriotes et de droite permettant d'avoir une majorité à l'Assemblée nationale"

Voir l'émission en intégralité :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.