8h30 franceinfo, France info

Le projet de loi sur la réforme des retraites en Conseil des ministres... Le "8h30 franceinfo" de Laurent Pietraszewski

Le secrétaire d'Etat chargé des retraites Laurent Pietraszewski était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 24 janvier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Laurent Pietraszewski, le secrétaire d\'Etat chargé des retraites, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 24 janvier 2020.
Laurent Pietraszewski, le secrétaire d'Etat chargé des retraites, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 24 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Laurent Pietraszewski, le secrétaire d'Etat chargé des retraites, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 24 janvier. Il répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Renaud Dély sur la réforme des retraites, dont l'avant-projet de loi est présenté vendredi en Conseil des ministres.

"Bien sûr que le gouvernement va aller au bout de ce projet"

"Bien sûr que le gouvernement va aller au bout de ce projet, il n'y a pas de doute, parce que c'est un engagement du président de la République, un engagement de la majorité présidentielle", a affirmé le secrétaire d'Etat.

Nous allons au bout de ce projet mais nous voulons le faire comme nous le faisons depuis plus de deux ans : dans la concertation.

Laurent Pietraszewski

à franceinfo

"Il ne m'a pas échappé qu'il y avait un certain nombre de partenaires sociaux et peut-être de Français qui avaient des inquiétudes, et pour certaines des organisations syndicales représentatives une opposition au système universel, j'entends bien cela", a reconnu Laurent Pietraszewski, alors que l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle

Il y a "une forme de lassitude" de la part des Français qui "ont envie qu'on avance"

Selon le secrétaire d'Etat chargé des retraites, "il y a des engagements très clairs du gouvernement vis-à-vis de ceux qui pouvaient avoir des inquiétudes". Laurent Pietraszewski estime "qu'on est aujourd'hui dans le temps de l'avancée, dans le temps du débat législatif" et qu'il y a "une forme de lassitude" de la part des Français qui "ont envie qu'on avance".

Laurent Pietraszewski a par ailleurs insisté sur le fait que "le futur système" de retraite par points "devra être à l'équilibre", avant d'expliquer que "ce qu'il reste à construire, c'est quel est le niveau de l'âge d'équilibre, les partenaires sociaux pourront prendre ici la main, faire des propositions", a-t-il précisé. La "conférence de financement", réclamée par la CFDT, débutera le 30 janvier.

"La réalité, aujourd'hui, c'est que nous partons en moyenne à 63 ans et demi en retraite. Nous rentrons dans la vie active autour de 22 ans et nous avons une espérance de vie qui a progressé. La réforme Touraine de 2014 écrit qu'il faut 43 années de durée d'activité. 22 ans + 43 ans = 65 ans, c'est ce qui va se passer en 2035 dans le système actuel", a souligné Laurent Pietraszewski. Cela ne "préjuge en rien de ce qui sera décidé par la gouvernance et validé par le Parlement". "C'est une hypothèse qui est faite", a-t-il conclu.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 23 janvier 2020 :

Laurent Pietraszewski, le secrétaire d\'Etat chargé des retraites, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 24 janvier 2020.
Laurent Pietraszewski, le secrétaire d'Etat chargé des retraites, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 24 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)