Le nouveau parti d'Édouard Philippe, le secret de la confession au sein de l'Eglise... Le "8h30 franceinfo" d'Olivier Becht

écouter (26min)

Le député du Haut-Rhin et président du groupe Agir à l'Assemblée nationale était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 9 octobre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Becht, invité de franceinfo le 9 octobre 2021. (FRANCEINFO)

Olivier Becht, député du Haut-Rhin et président du groupe Agir à l'Assemblée nationale était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 9 octobre 2021. Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et de Myriam Encaoua.

Le nouveau parti d'Edouard Philippe est une "très bonne nouvelle"

"C'est une bonne nouvelle pour la majorité qu'Edouard Philippe puisse travailler à l'élargir", a assuré Olivier Becht qui se rendra au Havre, en tant que patron de groupe parlementaire, pour le lancement du parti de l'ancien Premier ministre

Le président d'Agir à l'Assemblée nationale se dit rassuré sur le fait que cette future entité "sera bien partenaire dans la maison commune, c'est essentiel". A l'heure des divisions dans différents groupes politiques de droite comme de gauche, "nous avons besoin d'être unis", déclare Olivier Becht. "La France a parfois la nostalgie du village d'Astérix, on aime bien se bagarrer de temps à autre parce qu'on s'ennuie mais on ne peut pas se permettre ça dans cette majorité", insiste le député du Haut-Rhin. 

L'Eglise doit "évoluer"

Sur la pédocriminalité dans l'Eglise et le secret de la confession, Olivier Becht précise ses attentes, en tant que catholique : "Que l'Eglise reconnaisse sa responsabilité et ensuite qu'elle évolue sur un certain nombre de dogmes", dit-il.

Il qualifie les propos de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort sur la confession comme "pas loin d'être du séparatisme". "Je me suis engagé dans une lutte contre l'islam radical, je ne peux pas exiger que les lois de la République soient au-dessus des lois d'Allah si je n'exige pas de ma propre église que les lois de la République soient supérieures au religieux", explique le député Agir. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 9 octobre 2021 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.