8h30 franceinfo, France info

Islamisme, polémique à Trappes, crise sanitaire... Le "8h30 franceinfo" de Sébastien Chenu

Le député du Nord et porte-parole du Rassemblement national était l'invité, samedi 13 février 2021, du "8h30 franceinfo".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sébastien Chenu, porte-parole du RN, sur franceinfo le samedi 13 février 2021.
Sébastien Chenu, porte-parole du RN, sur franceinfo le samedi 13 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national était l'invité, samedi 13 février 2021, du "8h30 franceinfo". Islamisme, polémique à Trappes, crise sanitaire... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et de Myriam Encoua.

L'islamisme : "Une idéologie d'importation"

Le député RN du Nord a d'abord été interrogé sur le débat qui a opposé sur France 2 Gérald Darmanin à Marine Le Pen et aux propos de cette dernière sur l'islamisme, qu'"on peut parfaitement séparer de la religion", selon elle. Pour Sébastien Chenu, l'islamisme est "une idéologie d'importation" et de préciser "qu'il n'y a pas de rapport direct avec l'islam qu'on peut pratiquer d'une façon tout à fait banale".

Ainsi, alors que le vote solennel à l'Assemblée nationale sur la loi contre les séparatismes doit bientôt intervenir, Sébastien Chenu affirme que son parti d'extrême droite va "voter un certain nombre d'articles, parce qu'ils vont dans le bon sens. Nous souhaitons que ceux qui vont dans le bon sens aboutissent, même si nous trouvons tout cela insuffisant".

Professeur démissionnaire à Trappes : "Depuis la mort de Samuel Paty, les enseignants sont des cibles"

Sébastion Chenu a ensuite abordé sur franceinfo la polémique à Trappes (Yvelines), où un professeur de philosophie a démissionné parce qu'il s'estimait menacé après avoir défendu son collègue assassiné Samuel Paty. "C'est consternant, lance Sébastien Chenu. Ça souligne évidemment la faillite de notre État. Comme il est courageux cet enseignant, comme il a été lâché par le maire socialiste (de Trappes)", Ali Rabeh (Générations), qui aurait selon lui distribué des tracts où il aurait attaqué le professeur.  "Cela en dit long sur l'impuissance de l'Etat à endiguer la montée de l'islamisme à Trappes (...). Depuis la mort de Samuel Paty, les enseignants sont des cibles", juge le porte-parole du RN.

Covid-19 : "On ne va pas vivre sous cloche éternellement"

Le porte-parole du parti d'extrême droite a enfin été interrogé sur franceinfo sur la crise sanitaire et les conséquences économiques qu'elle implique. Le député du Nord appelle à donner "une ligne d'horizon" aux Français.

Sébastien Chenu évoque notamment la nécessité de soutenir les restaurateurs : "Les Fonds de solidarité dans l'aide aux petits bistrots ne sont pas arrivés en décembre et en janvier. Comment font-ils pour vivre ?", s'interroge Sébastien Chenu. "Au bout d'un moment, il faut arrêter. Notre pays est en train de mourir de sa sur-administration, de sa bureaucratie".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 13 février 2021 :

Sébastien Chenu, porte-parole du RN, sur franceinfo le samedi 13 février 2021.
Sébastien Chenu, porte-parole du RN, sur franceinfo le samedi 13 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)