8h30 franceinfo, France info

Grève du 5 décembre, réforme des retraites, Airbnb... le "8h30 franceinfo" de Valérie Pécresse

Valérie Pécresse (Libres !) était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 novembre 2019. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Île-de-France, invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 19 décembre 2019. 
Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Île-de-France, invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 décembre 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Île-de-France, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 novembre 2019. Grève du 5 décembre, réforme des retraites, précarité des étudiants, Airbnb... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

5 décembre : SNCF et RATP "doivent assurer le service minimum"

"J'ai dit à la SNCF et la RATP d'assurer le service minimum aux heures de pointe" pendant la grève interprofessionnelle du 5 décembre, "et si vous ne l'assurez pas, il faudra rembourser les voyageurs, a déclaré Valérie Pécresse. Je crois au droit de grève. Il permet d'exprimer des revendications. Mais au XXIe siècle, il devrait être complètement compatible avec le droit des salariés à aller travailler."  

Retraites : n'appliquer la réforme qu'aux entrants

"Il faut qu'on arrête de toucher aux droits acquis pendant des années et des années par des Français qui ont travaillé et qui ont un contrat de confiance avec l'État", estime Valérie Pécresse. "On ne change pas les règles du jeu en cours de route", affirme la présidente de la région Île-de-France. 

"Je crois qu'il faudrait que la réforme à points, on ne l'applique qu'aux nouveaux entrants", dit-elle. "En revanche on dit à tous ceux qui sont aujourd'hui en activité, si vous voulez qu'on maintienne vos retraites, il va falloir travailler un peu plus longtemps. Si on veut préserver les retraites de tout le monde, on se retrousse les manches et on part à la retraite à 64 ou 65 ans", poursuit Valérie Pécresse.

Prévenir le suicide des étudiants 

"Je constate une montée très forte de la précarité, de la souffrance psychique dans la société française, c'est pour ça que je proposerai aux conseillers régionaux que notre grande cause régionale l'année prochaine soit consacrée à la prévention des suicides", a déclaré Valérie Pécresse. 

"On parle aujourd'hui des étudiants avec ce tragique événement du jeune qui s'est immolé à Lyon, mais nous avons aussi des enseignants, des soignants, des policiers, des agriculteurs qui mettent fin à leurs jours", complète-t-elle. 

JO 2024/Airbnb : "On a besoin de sponsors privés"

"On a besoin de sponsors privés pour ces Jeux [Paris 2024]. Et si on n'en a pas, ce sont les contribuables qui vont payer. Et les Jeux, ça coûte très cher", déclare Valérie Pécresse. Lundi, Anne Hidalgo a dit sa colère de voir la plate-forme de location Airbnb sponsoriser le Comité international olympique pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. La maire de Paris compte organiser un référendum pour définir les conditions d'usage de la plate-forme si elle est réélue en 2020.

Pardon de le dire, Airbnb ne fait pas travailler les enfants !

Valérie Pécresse

à franceinfo

"Oui, il faut réguler les abus de ceux qui utilisent Airbnb pour faire de l'hôtellerie sans les normes des hôtels. Mais je crois que Airbnb peut aussi apporter aux Français un supplément de revenu", affirme Valérie Pécresse. Airbnb, dit-elle, "sera utile au moment des Jeux. Les hôtels seront pleins et les Franciliens pourront mettre leur appartement en location pour accueillir des spectateurs des Jeux. Et là ce sera un supplément de pouvoir d'achat pour de nombreux Franciliens. Donc il faut trouver le bon accord : pas d'hôtellerie sauvage sans norme ni charge, mais pas non plus d'interdiction."

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 franceinfo" du mardi 19 novembre 2019 :

Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Île-de-France, invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 19 décembre 2019. 
Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Île-de-France, invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 décembre 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)