Cet article date de plus d'un an.

Développement de l'énergie solaire photovoltaïque, COP26, régulation de la chasse... le "8h30 franceinfo" de Barbara Pompili

écouter (26min)

La ministre de la Transition écologique était l'invitée du "8h30 franceinfo" du mercredi 3 novembre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, était l'invitée de franceinfo le 3 novembre 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, était l'invitée du "8h30 franceinfo" du mercredi 3 novembre 2021. Elle répondait aux questions de Marie Bernardeau et Jean-François Achilli.

Panneaux photovoltaïques : "mille projets d'ici 2025"

Le gouvernement souhaite accélérer le développement de l'énergie solaire photovoltaïque en France. Barbara Pompili a ainsi présenté les dix mesures contenues dans un plan d'action spécifique, qui sera détaillé dans l'après-midi. Il vise notamment à libérer des espaces publics, limiter la consommation du foncier et simplifier les procédures. Alors que le pays est aujourd'hui à une production de "12 Gigawatts", selon les chiffres du ministère, Barbara Pompili espère, d'ici 2028, "multiplier par trois les installations photovoltaïques" et "par sept" d'ici 2050.

"Ce qu'on veut c'est déployer tous les espaces où on peut mettre du photovoltaïque, tout en faisant attention de ne pas faire de l'artificialisation des terres, c'est un travail de couture", a ajouté la ministre, espérant "avoir 1 000 projets d'ici 2025". Ce plan "vise à alimenter tout le monde", a assuré Barbara Pompili. "On met le paquet sur le solaire car on est en retard sur ce sujet."

COP26 : "Cette pression internationale, c'est le moyen de faire évoluer les pays grands émetteurs"

"N'oublions pas que la Chine, c'est notre usine à tous", a déclaré la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, réagissant aux critiques faites à la Chine dans le cadre de la COP26 qui se tient depuis dimanche à Glasgow, en Écosse, en l'absence du président chinois Xi Jinping. "Ce qui se passe en Chine est aussi la conséquence des délocalisations de nos usines", a-t-elle ajouté. 

Selon la ministre, la réussite de cette COP dépendra de la capacité des plus gros pollueurs "à dire comment ils vont faire" pour baisser leurs émissions de gaz à effet de serre. Elle s'est toutefois réjouie de certaines annonces qui étaient, selon elle, "impensables au printemps".

Régulation de la chasse : "Tout peut être fait"

La ministre de la Transition écologique est revenue sur les accidents en lien avec la chasse qui relancent le débat sur sa possible interdiction ou non le week-end et pendant les vacances scolaires. "Tout peut être fait", a déclaré Barbara Pompili, en réponse à la proposition de cinq maires d'Ille-et-Vilaine de fixer des journées ou demi-journées sans chasse, après un grave accident de chasse samedi dernier à Laillé, dans leur département. "C'est une idée qui, à un moment, se pose et sur laquelle on doit avoir un débat", a répondu la ministre. 

Barbara Pompili a précisé que depuis le début de l'année, huit permis de chasse "ont été suspendus parce que des personnes ne respectaient pas les règles." La ministre souhaite une régulation de la chasse "le mieux possible et surtout, qu'on réinstaure le dialogue entre tout le monde", a-t-elle plaidé, tout en observant que "les oppositions entre les uns et les autres ne permettent pas d'avancer."

Retrouvez l'émission en intégralité :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.