Coupures d’électricité, loi immigration, délinquance... Ce qu'il faut retenir de l'interview de Gérald Darmanin

écouter (26min)

Le ministre de l'Intérieur était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 6 décembre 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 6 décembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, était l'invité du 8h30 franceinfo, mardi 6 décembre 2022. Coupures d’électricité, loi immigration, délinquance, Corse, Ocean Viking, retraites... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Coupures d’électricité : "Ne faisons pas peur aux Français"

"Ne faisons pas peur aux Français ! Il n'est pas tout à fait certain qu'il y ait du délestage" cet hiver pour faire face à une éventuelle surconsommation électrique, explique Gérald Darmanin. Mais en cas de coupures d'électricité, les services de police, les gendarmeries et les casernes de sapeurs-pompiers "seront particulièrement protégés", confirme-t-il. En cas de nécessité, "il y a des groupes électrogènes qui permettent de faire vivre telle brigade de gendarmerie, telle caserne de sapeurs-pompiers, tel commissariat de police", souligne le ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin rappelle que "c’est le 112 que nous devons tous composer parce qu'il est multi-opérateur". Le 112 est le numéro d'urgence européen assez peu utilisé par les Français qui ont l'habitude d'appeler le 15 ou le 17.

Par ailleurs "4 000 personnes" sous respiration ou dépendantes de l'électricité pour des raisons médicales "sont déjà repérées et évidemment seront protégées" en cas de délestage. Ils sont enregistrés auprès des Agences régionales de santé. 

Loi immigration : "Mieux intégrer et mieux expulser"

Gérald Darmanin indique que le projet de loi sur l'immigration, présenté ce mardi à l'Assemblée nationale par Elisabeth Borne, vise à la fois à "mieux intégrer et mieux expulser". La création d'un titre de séjour pour les métiers sous tension ne s'appliquera "qu'à ceux qui sont déjà là, puisqu'il s'agit de mettre fin à l'hypocrisie", explique-t-il, selon des "critères". Il s'agira d'un "titre de séjour d’un an qui ne permet pas de regroupement familial". Il sera "évidemment renouvelable" si "le métier est toujours en tension", ajoute-t-il.

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que les personnes en situation irrégulière reconduites au Maroc, en Algérie ou en Tunisie ont augmenté "de 21 % depuis le début de l'année". L'immigration en Europe "ne va pas s'arrêter", assure-t-il. "Il faut dire la vérité aux Français. Être contre les étrangers par principe, c'est absurde et par ailleurs, c'est assez humain", estime Gérald Darmanin.

Chiffres de la délinquance : "On a une baisse très forte de la délinquance"

Gérald Darmanin salue le travail des policiers et des gendarmes alors que les chiffres de la délinquance sont en baisse au mois de novembre : "Depuis le mois de septembre, on a une baisse très forte de la délinquance. 16 % pour les vols avec des armes, beaucoup moins de cambriolages, beaucoup moins de violences aux personnes. C'est une très bonne chose", se réjouit le ministre. Toutefois restent deux points noirs : "les violences intrafamiliales qui augmentent" et le trafic de drogue. "Nous continuons à avoir d'excellents résultats sur le trafic de stups", mais "malheureusement, ils sont inquiétants parce qu'ils montrent que la drogue est partout sur le territoire national", explique-t-il. 

Corse : "Je n'ai pas peur pour ma sécurité"

La ministre de l'Intérieur a reporté sa visite en Corse car "le climat n’était pas favorable". Mais Gérald Darmanin assure ne "pas avoir peur" pour sa sécurité. "Si c'est pour aller en Corse, pour ne pas parler de l'avenir des Corses et de la Corse, ce n'est pas la peine", explique-t-il. "Nous devons construire ensemble ce chemin pour la Corse et nous le ferons débarrassés de la grande criminalité", assure-t-il.

Ocean Viking : "Notre droit n'est pas adapté"

L'affaire Ocean Viking a été "un fiasco européen" affirme le ministre de l'Intérieur Gérald Daramin. "Je suis très fier d'avoir contribué, sous l'autorité du président de la République, à accueillir ce bateau" le 11 novembre dernier. "Je suis très honoré de la façon dont la France aujourd'hui répond à la demande des droits de l'homme.", ajoute-t-il.

Aujourd'hui, presque tous les rescapés ont été intégrés au dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile alors que le ministre de l'Intérieur prévoyait des dizaines de reconduites à la frontière. La justice a refusé de prolonger le maintien en zone d’attente demandé par la préfecture du Var, le délai de 24h pour statuer imposé par la loi pour étant dépassé "ll est évident que nous devons améliorer les délais de traitement. Nous devons changer notre droit. Il n’est pas adapté", dit-il.

Réforme des retraites : les policiers "seront concernés"

Les policiers "seront concernés pour travailler comme tous les Français un peu plus et moi j'en suis évidemment un partisan", dit Gérald Darmanin. "Il n'est pas question que les policiers, les gendarmes, les pompiers fassent autrement que le reste des Français", ajoute-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 6 décembre 2022 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.