Consommation électrique, contrats d'énergie des entreprises, illuminations de Noël... Ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuelle Wargon

écouter (17min)

La présidente de la Commission de régulation de l’énergie était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 19 novembre 2022

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie et ancienne ministre du Logement, était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 19 novembre 2022 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie et ancienne ministre du Logement, était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 19 novembre 2022. Consommation électrique, contrats d'énergie des entreprises, illuminations de Noël... Elle répondait aux questions de Lorrain Sénéchal et Hadrien Bect.

Consommation électrique : "Il n'y aura pas de blackout"

Emmanuelle Wargon confirme "des risques" de coupures d'électricité en janvier. "Aujourd'hui, on ne peut pas dire qu'on est sûrs qu'on n'aura aucune difficulté cet hiver", a-t-elle déclaré. Mais "il n'y aura pas de blackout. Ça ne se produira pas", rassure-t-elle.

"Le pire qui peut se produire, c'est des coupures ciblées, c'est-à-dire décidées et qui tournent d'une ville à une autre, d'un secteur à un autre. C'est tout à fait évitable, mais on ne peut pas dire que ça se produira pas", explique-t-elle.

Si le froid s'installe en janvier, l'alerte rouge Ecowatt sera donnée. Mais "si chacun modifie un peu son comportement, les entreprises, les individus, les bureaux, les centres commerciaux, on peut l'éviter. Donc ce n'est pas une fatalité", dit-elle.

Contrats d'énergie des entreprises : "Il faut signer !"

"On dit aux entreprises : 'maintenant, il faut signer. Donc il faut aller négocier' ", déclare Emmanuelle Wargon. Pourtant, en septembre, Emmanuel Macron avait incité les entreprises à ne pas signer les nouveaux contrats exorbitants proposés par des fournisseurs d'électricité.

"On observe plutôt des entreprises qui ont encore du mal à trouver un fournisseur et qui savent pas trop comment contractualiser", explique-t-elle. "Maintenant, il faut vraiment y aller parce que la fin de l'année approche et la signature de contrats juste avant Noël, ça ne marche pas bien", conseille-t-elle.

Illuminations de Noël : "Il ne faut pas faire de la sobriété punitive"

"Il ne faut pas faire de la sobriété punitive", assure Emmanuelle Wargon qui invite les Français à ne pas supprimer les illuminations de Noël mais à le faire "d'une certaine manière".

"Il faut trouver un point d'équilibre entre la sobriété et le fait de continuer à vivre d'une certaine manière un peu normalement. Il y a des manières de réduire beaucoup la consommation, avec le même résultat, avec le même effet", dit-elle. Elle propose de "mettre des LED" ou "un peu moins d'ampoules".

Retrouvez l'intégralité du "8.30 franceinfo" du samedi 19 novembre : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.