8h30 franceinfo, France info

Conseil de défense écologique, EELV, Engie, Linky… le "8h30 franceinfo" d’Élisabeth Borne

Élisabeth Borne était l’invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 février 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, était l’invitée du \"8h30 franceinfo\", mercredi 12 février 2020. 
Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, était l’invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 février 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, était l’invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 février 2020. Conseil de défense écologique, critiques d'Europe Écologie-Les Verts sur la politique du gouvernement, éviction d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie, conservation abusive des données Linky... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

Les premières mesures du Conseil de défense écologique

"On mène des transformations qu'on n'a jamais menées, des transformations immédiates et concrètes. C'est une révolution qu'on est en train de faire", s'enthousiasme Élisabeth Borne avant la tenue d'un nouveau Conseil de défense écologique qui doit confirmer une série de mesures. 

Un "forfait mobilité durable" doit être mis en place "dès juillet prochain à hauteur de 200 euros par an" afin de permettre aux agents de l'État d'être remboursés de leurs déplacements domicile-travail quand ils se déplacent à vélo ou en covoiturage. Ces mesures comprennent également l'interdiction de prendre l'avion quand les trajets sont possibles en train en moins de quatre heures, sauf cas exceptionnel. Enfin il a également été décidé d'avoir "30% de notre territoire en aire protégée dont 10% sous protection forte", promet la ministre de la Transition écologique et solidaire.

"Pas de leçon à recevoir" d'EELV

Le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, Julien Bayou, a estimé mardi 11 décembre que le bilan écologique du gouvernement était "nul". "Je n'ai aucune leçon à recevoir [des Verts]", lui répond aujourd'hui Élisabeth Borne. "Cela peut le déranger qu'on ait un bilan écologique", ajoute-t-elle.  

"Je constate qu'il y a un peu de cacophonie entre eux et qu'il y a un seul point qui les réunit, ce n'est pas l'écologie, mais c'est de taper sur le gouvernement. Ce n'est pas un projet de gouvernement", estime la ministre de la Transition écologique. 

Nicolas Hulot, "un formidable lanceur d'alerte"

L'ancien ministre de la Transition écologique "a participé à la prise de conscience, comme notre jeunesse y a participé, mais aujourd'hui on rentre dans le dur, il faut attaquer des sujets complexes, c'est ce que je fais au sein du gouvernement", estime celle qui lui a succédé au gouvernement. 

Engie "ne sera pas démantelée", mais... 

"Je peux vous garantir qu'Engie ne sera pas démantelée", déclare Élisabeth Borne, après la non-reconduction d'Isabelle Kocher à la tête de l'entreprise, notamment en réponse à Xavier Bertrand qui a affiché son inquiétude.

La ministre a toutefois laissé la porte ouverte à des "réorganisations" du groupe pour trouver "une bonne organisation, la plus efficace pour mener cette transition énergétique" vers "des énergies décarbonées".

Vigilance sur les données issues de Linky

Engie et EDF ont été mis en demeure par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) qui pointe du doigt le "non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données", issues des compteurs connectés Linky. Le distributeur d'électricité "Enedis va se mettre en conformité avec les demandes de la Cnil" , affirme Élisabeth Borne. 

La ministre défend toutefois ces compteurs nouvelle génération, "très précieux s'ils apportent une aide et des conseils à chaque Français" dans la maîtrise de leur consommation d'énergie. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 12 février 2020 :

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, était l’invitée du \"8h30 franceinfo\", mercredi 12 février 2020. 
Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, était l’invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 12 février 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)