8h30 franceinfo, France info

Confinement strict, vaccination des soignants, passeport vaccinal, tests salivaires dans les écoles... Le "8h30 franceinfo" de Gilles Pialoux

Le chef de service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon à Paris était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 1er mars 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gilles Pialoux, infectiologue à l\'hôpital Tenon à Paris, sur franceinfo lundi 1er mars 2021.
Gilles Pialoux, infectiologue à l'hôpital Tenon à Paris, sur franceinfo lundi 1er mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Gilles Pialoux, le chef de service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon à Paris était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 1er mars 2021. Confinement strict, vaccination des soignants, passeport vaccinal, tests salivaires dans les écoles... Il répond à Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Covid-19 : le reconfinement "est inévitable" 

L'infectiologue a d'abord été interrogé sur franceinfo sur l'instauration d'un possible confinement à l'échelle nationale, alors qu'après Dunkerquet et Nice, une vingtaine de départements sont sous surveillance. "Oui", le reconfinement "est inévitable", a déclaré Gilles Pialoux : "Je suis atterré par le niveau de circulation du virus et par les modélisations qui font peser des inquiétudes sur le mois de mars" alors que "le marqueur de réanimation" est "dans la zone rouge".

"On ne peut pas vivre avec ce niveau de pression sur l'hôpital, avec cette incertitude sur les variants", a dénoncé Gilles Pialoux. "Le Conseil scientifique a considéré, dans un avis assez récent, qu'il devait être mis en place en février", poursuit-ilalors que la France pourrait connaître une flambée épidémique à l’arrivée du printemps et atteindre quelque 50 000 cas quotidiens le 20 mars prochain, selon une étude du CHU de Lille.

Il faut rendre "obligatoire la vaccination chez les soignants"

Gilles Pialoux a ensuite été invité à s'exprimer sur franceinfo sur la stratégie vaccinale en France, notamment sur la vaccination des soignants. "La couverture vaccinale des soignants est totalement insuffisante", a estimé le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'Hôpital Tenon à Paris. Il souhaite que l'on "rediscute et que l'on rende obligatoire la vaccination chez les soignants. Il faut ouvrir le débat maintenant. J'y serais favorable."

"37% des personnels d'Ehpad sont vaccinés", a-t-il rappelé. Le faible taux de vaccination des personnels soignants s'explique notamment selon lui par "une défiance qui est celle d'une partie de la société. Je parle des soignants non médicaux, les infirmiers, les aides-soignants. A [l'hôpital] Tenon, on est à 20% de couverture vaccinale dans le personnel non médical et à 40% chez les médecins."

Covid-19 : le pass sanitaire, "un outil de retour à une vie à peu près normale"

L'infectiologue est ensuite revenu sur franceinfo sur l'idée formulée par Emmanuel Macron de mettre en place un "pass sanitaire" qui ne sera pas un "passeport vaccinal", en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants fermés par la pandémie de Covid-19.  "Je suis favorable à ce passeport", a réagi le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'Hôpital Tenon à Paris.

L'idée ce n'est pas de tracer les gens mais d'avoir un outil de retour à une vie à peu près normale. On peut y mettre les [tests] PCR que vous avez eus, si vous avez une immunité. Le passeport vaccinal est un peu restrictif, parce que si vous avez eu un PCR négatif 24h avant, cela a une efficacité et une information préventive. L'immunité n'est pas que vaccinale, il y a aussi une immunité naturelle.

Gilles Pialoux

franceinfo

Tests salivaires dans les établissements scolaires : "C'est surtout le suivi qui est important"

Gilles Pialoux a enfin été interrogé sur franceinfo sur la mise en place des tests salivaires dans les établissements scolaires. "C'est surtout le suivi qui est important", a déclaré l'infectiologue. 

>> DIRECT. Covid-19 : les tests salivaires sont déployés dans les écoles de la zone C ce lundi

"L'annonce c'est bien, mais on ne vous dit pas comment on fait. Dans le milieu scolaire il y a très peu de médecins scolaires, très peu d'infirmières scolaires." Selon le ministère de l'Education, ce sont des équipes extérieures qui viendront dans les établissements pour pratiquer ces tests.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 1er mars 2021 :

Gilles Pialoux, infectiologue à l\'hôpital Tenon à Paris, sur franceinfo lundi 1er mars 2021.
Gilles Pialoux, infectiologue à l'hôpital Tenon à Paris, sur franceinfo lundi 1er mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)