8h30 franceinfo, France info

Candidature d'Anne Hidalgo à la présidentielle, "l'obstacle" Jean-Luc Mélenchon, vaccination obligatoire... Le "8h30 franceinfo" de Carole Delga

La présidente PS de la région Occitanie était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 6 juillet 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 6 juillet 2021. 
Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 6 juillet 2021.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Carole Delga, présidente socialiste de la région Occitanie était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 6 juillet 2021. Candidature d'Anne Hidalgo à la présidentielle, "l'obstacle" Jean-Luc Mélenchon, vaccination obligatoire... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Jean-François Achilli.

Présidentielle : Anne Hidalgo "serait une bonne candidate"

Anne Hidalgo "serait une bonne candidate pour la présidence de la République", affirme Carole Delga qui "participe au projet" autour de la maire PS de Paris. Anne Hidalgo "est une battante" et "connaît la réalité de vie de nos concitoyens", justifie la présidente de la région Occitanie.

Pour Carole Delga, le système de la primaire n'est "plus adapté""On doit s'adapter à la nouvelle configuration politique" assure-t-elle. "Quand vous êtes élus après une primaire, vous êtes le candidat d'un camp. Aujourd'hui la France est très divisée, il y a besoin d'avoir une candidature de rassemblement", explique l'élue socialiste.

Mélenchon "est un obstacle à la conquête du pouvoir"

Au contraire, pour la présidente socialiste de la région Occitanie, Jean-Luc Mélenchon "est un obstacle à l'union de la gauche et à la conquête du pouvoir". Le chef de file de La France insoumise "n'est pas dans une dynamique collective, lui sa position c'est 'mettez-vous derrière moi'", juge-t-elle.

"Les Français et Françaises ont besoin d'un projet rassurant, ils n'ont pas besoin de rupture ou de radicalité" veut croire Carole Delga. "La rupture, la radicalité, ils la vivent depuis 18 mois dans leur quotidien avec la rupture du lien social, les ruptures de contrat de travail".

Pour la "vaccination obligatoire des soignants"

Carole Delga est "favorable à la vaccination obligatoire des soignants". "Nous voyons que les variants sont quand même très préoccupants, il faut pouvoir protéger les soignants et bien sûr les populations qui vont avoir besoin d'eux", justifie la présidente socialiste de la région Occitanie. Quelle réponse en cas de non-respect par des soignants de l'obligation de se faire vacciner, si elle se concrétise ? "Travaillons ce sujet avec le Parlement", élude Carole Delga, qui estime toutefois "qu'on peut graduer les incitations pour respecter cette obligation".

Après les présidents de groupes parlementaires, le Premier ministre, Jean Castex, consultera jeudi 8 juillet les grandes associations d'élus sur la question de la vaccination obligatoire ou non des soignants. Dans la foulée des consultations politiques, Emmanuel Macron pourrait annoncer un projet de loi, qui serait présenté dès la semaine prochaine en Conseil des ministres.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 6 juillet 2021 :

Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 6 juillet 2021. 
Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 6 juillet 2021.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)