Campagnes électorales, IVG, salaires, Russie... Ce qu'il faut retenir de l'interview de Jordan Bardella

écouter (26min)

Le président du RN était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 25 novembre 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Jordan Bardella, président du RN, était l'invité du "8h30 franceinfo" du vendredi 25 novembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jordan Bardella, député européen, président du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 25 novembre 2022. Campagnes électorales, IVG, salaires, Russie... Il répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Neila Latrous. 

Cabinets de conseil dans les campagnes :  "Macron devra un jour ou l'autre s'exprimer"

"Nous n'avons pas fait appel à des cabinets de conseil pour l'élection présidentielle", affirme Jordan Bardella alors que le Parquet national financier a ouvert deux informations judiciaires sur l'intervention des cabinets de conseil lors des campagnes de 2017. "Pendant la campagne présidentielle de 2022, à plusieurs reprises, on a alerté sur les liens troublants qu'il pouvait y avoir entre des cabinets de conseil privés comme McKinsey", rappelle-t-il.

Selon lui, des cadres de McKinsey avaient "aidé bénévolement" Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle de 2017. "Nous avons posé la question du renvoi d'ascenseur", dit-il. "Il n'y a pas lieu de remettre en cause l'immunité présidentielle", selon Jordan Bardella, mais Emmanuel Macron "devra un jour ou l'autre s'exprimer. Si ce n'est pas pendant son mandat, ce sera nécessairement après", dit-il.

IVG : "Nous sommes les défenseurs de la loi Veil"

Jordan Bardella affirme qu'"il n'y avait pas un seul grand mouvement politique en France aujourd'hui qui propose de remettre en cause la loi Veil" et "le droit à l'avortement". Au Rassemblement national, "nous sommes les défenseurs de la loi Veil", ajoute-t-il. Selon lui, l'IVG "est un débat de diversion". Par ailleurs, il estime qu'il "n'est pas utile" d'organiser un référendum sur le droit à l'avortement.

Salaires : "Les syndicats vivent dans un monde complètement parallèle"

Jordan Bardella estime que les syndicats en France "vivent dans un monde complètement parallèle. Ce n'est pas l'État qui détermine le niveau de salaires en France". Le président du RN rappelle le programme de son parti pour donner du pouvoir d'achat aux Français : "Un, la paix fiscale. Pour les Français les plus modestes, on supprime la TVA d'un panier de 100 produits de première nécessité quand ils vont faire leurs courses. Deux, on augmente les salaires", détaille-t-il. "La baisse de la TVA, l'Allemagne l'a fait, la Pologne l'a fait et Emmanuel Macron se refuse de le faire", regrette-t-il.

Titres de séjour pour métiers sous tension : "On ne peut pas accepter de donner des droits à des gens qui viennent en France en violant les lois"

Jodan Bardella s'est dit opposé à la création d'un titre de séjour pour les métiers en tension. "Plutôt que de donner du boulot et de réfléchir à comment donner du boulot aux Français, on va faire venir des étrangers, des clandestins ", dénonce-t-il. "On ne peut pas accepter en France en 2022 de donner des droits à des gens qui viennent en France en violant les lois de la République française. Sinon c'est la porte ouverte à tout", explique-t-il.

La Russie "État promoteur du terrorisme" : on jette de "l'huile sur le feu"

Alors que la Russie a été qualifiée "d'État promoteur du terrorisme" dans un texte voté mercredi au Parlement européen. "Les députés de monsieur Macron au Parlement européen (...) se comportent comme des irresponsables et contredisent même la diplomatie française", dénonce-t-il.

Jordan Bardella voit dans ce vote une contradiction : "On ne peut pas en même temps appeler à une conférence pour la paix comme nous le faisons, appeler à un cessez-le-feu et qualifier un belligérant ou un autre, d'État terroriste", dit-il. Pour autant, le président du RN admet "qu'il y a eu des crimes de guerre" en Ukraine. "La Russie devra être condamnée comme tel", assure-t-il.

--------------

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 25 novembre 2022 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.