8h30 franceinfo, France info

Bridgestone, 5G, "tenue républicaine" à l'école, Airbus... Le "8h30 franceinfo" d'Agnès Pannier-Runacher

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 22 septembre 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l\'Industrie sur franceinfo mardi 22 septembre 2020.
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie sur franceinfo mardi 22 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 22 septembre 2020. Bridgestone, "tenue républicaine" à l'école, 5G, Airbus... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Sahlia Brakhlia.

Bridgestone "prêt à rouvrir des scénarios alternatifs pour remettre de l'activité dans l'usine"

La ministre s'est d'abord exprimée sur l'annonce de fermeture de Bridgestone, au lendemain d'une visite sur le site de production de pneus à Béthune (Pas-de-Calais) en compagnie de sa collègue ministre du Travail, Elisabeth Borne. Agnès Pannier-Runacher reconnaît que la direction du groupe a "une conviction sur le fait qu'ils ne sont pas capables de produire des pneus dans cette usine dans les conditions actuelles du marché du pneu en Europe".

Nous pensons que cette conclusion n'est probablement pas la meilleure. En tout cas, on veut la contre-expertiser. Surtout, ce qui nous importe, c'est d'avoir de l'emploi industriel à Béthune pour ces salariés-là.

Agnès Pannier-Runacher

franceinfo

Airbus a perdu "50% de son carnet de commandes", "il faut être réaliste"

Agnès Pannier-Runacher a par ailleurs commenté sur franceinfo les propos du patron d'Airbus, Guillaume Faury, qui reconnaît ne pas pouvoir exclure de licenciements secs chez l'avionneur, victime de la pandémie de Covid-19.

Nous avons déjà diminué la 'facture' de 1 500 postes en France. Pour vous donner un équivalent, Boeing c'est deux fois plus de suppressions d'emplois.

Agnès Pannier-Runacher

franceinfo

Tenue "républicaine" exigée à l'école : "J'accepte d'être un peu 'vieux con' sur ce sujet-là"

Agnès Pannier-Runacher a également réagi aux propos de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, qui a déclaré lundi 21 septembre que les élèves devaient venir à l'école habillés "de façon républicaine". 

"Je fais partie de ces gens qui ont un attachement à l'école très important et qui estiment que quand on va à l'école il faut une tenue qui montre que ce n'est pas comme quand on va chez les copains ou pas comme quand on va en soirée", a déclaré la ministre sur franceinfo.

5G : "On a 28 000 études qui montrent qu'il n'y a pas d'impact sur la santé dans le monde entier"

La ministre déléguée à l'Industrie a enfin indiqué sur franceinfo que le gouvernement ne comptait pas revenir en arrière sur la 5G, alors que les enchères pour l'attribution des premières fréquences en France doivent se tenir fin septembre. Agnès Pannier-Runacher a également pris à partie les élus de gauche qui veulent un moratoire sur le déploiement de la 5G en France.

Cela fait deux ans qu'on prépare. Je prends bonne note de ce réveil tardif, mais il y a eu des débats à l'Assemblée nationale, que ne se sont-ils manifestés ?

Agnès Pannier-Runacher

franceinfo

TenuTenue "républicaine" exigée à l'école : "J'accepte d'être un peu vieux con sur ce sujet-là"e "républicaine" exigée à l'école : "J'accepte d'être un peu vieux con sur ce sujet-là"
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l\'Industrie sur franceinfo mardi 22 septembre 2020.
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie sur franceinfo mardi 22 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)