Blanquer à Ibiza, crise en Ukraine, taxe carbone européenne... Le "8h30 franceinfo" de Clément Beaune

écouter (26min)

Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 18 janvier 2022.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 18 janvier 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 18 janvier 2022. Blanquer à Ibiza, crise en Ukraine, taxe carbone européenne... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Jean-Michel Blanquer "n'a pas à s'excuser"

Il reste "parfaitement" crédible à son poste, a assuré le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes. Son collègue au gouvernement était en vacances à Ibiza lorsqu'il a donné une interview au Parisien/Aujourd'hui en France qui lui a valu de nombreuses critiques.

Taxe carbone aux frontières de l'UE : "On se bat pour y arriver", affirme Clément Beaune

A la veille d'un discours d'Emmanuel Macron devant le Parlement européen sur la présidence française de l'Union européenne, il a rappelé que cette mesure "est un combat politique de cette présidence""Il faut encore construire un accord, réunir une majorité d'Etats membres", a-t-il indiqué, ajoutant qu'il y a "un accord de principe de l'Allemagne".

Pour le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, "le principe" de cette taxe, "c'est que le fabriqué en Europe, le fabriqué en France, ne soit pas pénalisé par son effort légitime de transition environnementale".

"Pas d’option militaire" prévue en Ukraine

"S'il y avait une quelconque atteinte à la souveraineté ukrainienne, il y aurait des réponses extrêmement fortes européennes, coordonnées avec nos partenaires de l'Otan et avec les Américains", a-t-il affirmé"On ne laissera pas les Ukrainiens seuls", a martelé Clément Beaune.

Roberta Metsola, opposée à l’IVG élue présidente du Parlement européen : "ça me gène"

Clément Beaune a confié être "gêné" par les opinions de Roberta Metsola à propos de l'interruption volontaire de grossesse, alors qu'elle devrait être élue aujourd'hui la tête du Parlement européen. "L'Europe restera ce projet politique et ce continent qui renforce les droits", a ajouté le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.