8h30 franceinfo, France info

Attentats de 2015, nouvelles formes de censure... le "8h30 franceinfo" de Riss

Riss était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 janvier 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 7 janvier 2020. 
Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 janvier 2020. Attentats de 2015, nouvelles formes de censure... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély.

"On a vaincu la peur"

Pour Riss, l'attentat qui a visé Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 et qui a fait 12 morts dont 8 membres de la rédaction "était un crime politique, destiné à effacer des gens qui portaient une opinion, à faire en sorte que ce genre d'humour, cette manière de s'exprimer, disparaisse définitivement et dissuade tout autre personne de faire la même chose".

"Je pense que cet humour-là [de Charlie Hebdo] existe toujours et qu'à long terme [les terroristes] auront perdu. Je pense que pour notre part, on a vaincu la peur qu'on essayait de nous infliger, maintenant est-ce que cette peur a disparu de toute la société française ? C'est à la société française de se poser cette question", affirme le directeur de la rédaction du journal satirique.

Un "moralisme de plus en plus menaçant"

"La censure aujourd'hui, elle n'est plus étatique, elle s'est privatisée et avec les réseaux sociaux, elle s'est démultipliée", déplore Riss. "Je pense que l'on a à faire, peut-être pas à un nouvel ordre moral, mais quand même, à un nouveau moralisme qui est de plus en plus menaçant", affirme le caricaturiste. Il dénonce une "espèce de nébuleuse sur les réseaux sociaux, d'individus autoproclamés qui lancent des espèces de fatwas contre tous les gens qui ne pensent pas comme eux".

Sur les caricatures publiées par l'hebdomadaire, le directeur de la rédaction explique : "On a toujours dit à Charlie Hebdo, même si on revendique la liberté la plus grande possible, qu'on respecte aussi la loi. Sinon il n'y a pas d'État de droit. On ne peut pas non plus dire que la liberté de s'exprimer est illimitée. On ne peut pas publier des dessins par provocation gratuite."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 7 janvier 2020 :

Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 7 janvier 2020. 
Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)