8h30 franceinfo, France info

Attaque de Nice, confinement, tests... Le "8h30 franceinfo" de Valérie Pécresse

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 30 octobre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", vendredi 30 octobre 2020.
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 30 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 30 octobre 2020. Attaque à Nice, confinement, tests... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia. 

Attaque de Nice : "Tous nos compatriotes musulmans" doivent dire que "ce n'est pas en leur nom"

"Nous gagnerons contre l'islamisme radical si tous nos compatriotes musulmans se lèvent à nos côtés et déclarent d'une voix extrêmement forte que ce n'est pas en leur nom", déclare Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, au lendemain de l'attaque jihadiste qui a fait trois morts à Nice. 

Valérie Pécresse exhorte les autorités à "déclarer hors la loi l'islam radical, l'islam politique sur notre sol""Il faut que chaque mosquée qui ne condamnerait pas ces actes abominables, chaque association se réclamant de l'islam et qui ne condamnerait pas ces actes abominables, soit fermée, soit interdite, parce qu'on est aujourd'hui avec la République ou contre la République. Notre réponse doit être implacable", affirme-t-elle.

Terrorisme : "Utiliser l'intelligence artificielle pour la sécurisation des réseaux de transports"

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a demandé "qu'on puisse utiliser l'intelligence artificielle pour la sécurisation des réseaux de transports". "Avec la région, nous avons placé des caméras dans tous les réseaux de transports, explique-t-elle. Nous ne pouvons pas les utiliser aujourd'hui pour lutter contre le risque terroriste. Nous n'avons pas le droit d'utiliser l'intelligence artificielle, qui nous permettrait de repérer des mouvements suspects, supposé quelqu'un qui rôde, qui repère, quelqu'un dont on verrait qu'il porte une ceinture explosive", regrette-t-elle.

Covid-19 : il faut "gagner la bataille des tests"

"Ce que je souhaiterais, c'est qu'on gagne la bataille des testsde dépistage du Covid-19, déclare Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. "Si on arrive à tester en temps réel, extrêmement rapidement, on pourra maintenir l'activité et l'enseignement. Or, ce nouveau confinement ne peut pas être le même que le premier. On doit maintenir l'activité économique et l'enseignement au maximum", affirme-t-elle.

La région Île-de-France va former des préleveurs. "Nous allons former, avec l'accord de l'ARS, des secouristes pour pouvoir prélever, puis nous allons déployer, acheter, diffuser, des tests minute, qui viennent enfin d'être validés par les autorités sanitaires il y a quelques jours", indique Valérie Pécresse. "Nous allons les déployer autour des cinquante plus grandes gares d'Ile-de-France, mais aussi dans le rural."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 30 novembre 2020 :

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", vendredi 30 octobre 2020.
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 30 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)