8h30 franceinfo, France info

Accord à Bruxelles, relance en France, Huawei... Le "8h30 franceinfo" de Bruno Le Maire

Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 21 juillet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bruno Le Maire, ministre de l\'Économie et des Finances, dans les studios de franceinfo, le 27 janvier 2020.
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, dans les studios de franceinfo, le 27 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 21 juillet. Accord européen sur le plan de relance de l'UE, relance en France, concurrence de Huawei... Bruno Le Maire répondait aux questions de Nicolas Teillard et Jean-Jérôme Bertolus.

"Nouvelle Europe"

"C'est un bel accord, c'est un bon accord, c'est l'acte de naissance d'une nouvelle Europe", s'est félicité le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, après l'accord trouvé mardi 21 juillet par les 27 pays de l'Union européenne. Les dirigeants européens se sont accordés sur un plan de relance de l'économie qui prévoit un fonds de 750 milliards d'euros, après la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus. Le ministre de l'Économie a salué "un jour historique". "C'est l'acte de naissance de cette Europe nouvelle, qui sera plus solidaire, plus verte, plus franco-allemande", a poursuivi Bruno Le Maire.

Majorité qualifiée

Bruno Le Maire a toutefois reconnu que cet accord avait succédé à "une négociation marathon, épuisante""Il faut que l'Europe puisse décider aussi fort que ce matin mais plus rapidement", a estimé le ministre. "Il est temps de passer à la majorité qualifiée", a-t-il conclu. "Sur certaines questions, par exemple la fiscalité, il est temps qu'on abandonne la règle de l'unanimité, qui bloque la rapidité des décisions", a jugé Bruno Le Maire selon qui la majorité qualifiée pourrait permettre la mise en palce d'une "taxe carbone aux frontières".

40 milliards pour la France

Le plan de relance européen de 750 milliards d'euros prévoit "40 milliards d'euros de subventions pour la France", a indiqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "C'est beaucoup d'argent disponible immédiatement. On va pouvoir engager des dépenses dès 2020, par exemple sur la rénovation énergétique des bâtiments, sur le plan hydrogène, qui pourront être financés par cet argent européen", s'est félicité le ministre.

Pas d'interdiction de Huawei

"Nous n'interdisons pas à Huawei d'investir sur la 5G" en France, a déclaré Bruno Le Maire. Alors que la firme de Shenzhen est considérée par plusieurs pays occidentaux, notamment les États-Unis, d'être le cheval de Troie de la Chine, Bruno Le Maire a expliqué qu'"Il n'y a pas en France de discrimination à l'encontre de quelque opérateur que ce soit". Selon Bruno Le Maire, l'Europe ne fait pas preuve de naïveté : "Nous protégeons nos intérêts stratégiques", a-t-il assuré, "nous protégeons des sites qui sont sensibles".

>>> Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" de Bruno Le Maire :

Bruno Le Maire, ministre de l\'Économie et des Finances, dans les studios de franceinfo, le 27 janvier 2020.
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, dans les studios de franceinfo, le 27 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)