8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Primaire écologiste : Yannick Jadot veut "rassembler toute la famille écologiste"

Yannick Jadot, finaliste de la primaire écologiste avec Michèle Rivasi, était l'invité politique de franceinfo, jeudi 20 octobre. L'ex-directeur des campagnes de Greenpeace dit vouloir construire "un nouveau contrat entre l'écologie politique et les Français". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yannick Jadot, député européen EELV, qualifié pour le second tour de la primaire des écologistes.
Yannick Jadot, député européen EELV, qualifié pour le second tour de la primaire des écologistes. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Les eurodéputés Yannick Jadot et Michèle Rivasi se sont qualifiés mercredi 19 octobre pour le second tour de la primaire organisée par Europe Ecologie-Les Verts (EELV). La favorite et ancienne ministre Cécile Duflot a été éliminée. Yannick Jadot a commenté ces résultats sur franceinfo jeudi 20 octobre.

Objectif : le rassemblement de la famille écologiste

Yannick Jadot, arrivé en tête avec 35,61% des suffrages, a estimé jeudi sur franceinfo que "c’est une victoire de premier tour" et qu'"il reste une deuxième mi-temps à faire. Il faut rester concentré". "Je ne suis pas particulièrement surpris par mon score", a ajouté l'ancien directeur des campagnes de Greenpeace. Pour lui, "depuis des mois, ce résultat se profilait".

Cécile Duflot a annoncé qu'elle ne donnerait pas de consigne de vote pour le second tour. Yannick Jadot n'est pas gêné par ce non-choix, estimant que "dans le mouvement écologiste, les consignes de vote sont assez peu efficaces, chacun se sent libre de son vote, c'est plutôt une bonne nouvelle". Yannick Jadot ajoute qu'il "veut rassembler toute la famille écologiste pour construire un nouveau contrat entre l'écologie politique et les Français". 

Yannick Jadot a expliqué vouloir "élargir le socle électoral de l'écologie politique" et "transformer la société française". "J’ai envie d’éclairer l’avenir, protéger la nature et la planète mais j’ai envie de transformer votre vie quotidienne en mieux", a-t-il précisé. "On s'émancipera du quinquennat Hollande et on remettra l'écologie au cœur de notre discours. On aura une campagne sur la crédibilité, sur la vie quotidienne, la protection de la nature et le bien-être des femmes et des hommes", a ajouté Yannick Jadot.

"Pas d'accord avec les socialistes"

Yannick Jadot est-il de gauche ? L'eurodéputé répond qu'il est "un écologiste qui partage les valeurs de gauche, mais d'abord un écologiste". Pourrait-il travailler avec François Hollande ? "Impossible" répond-t-il.

Interrogé sur les rendez-vous électoraux de 2017, Yannick Jadot a clamé son indépendance. "Il n’y aura pas d'accord avec les socialistes, a-t-il assuré. Nous aurons 577 candidates et candidats [aux législatives]... Après, s'il y a des forces politiques, des électeurs qui se rallient aux candidatures écologistes, ce sera une bonne nouvelle." "Si nous faisons une bonne campagne, nous aurons des victoires aux législatives et aux municipales" a-t-il prédit.   

Regardez l'intégralité de l'entretien sur franceinfo de Yannick Jadot (EELV)


Primaire écologiste : Yannick Jadot veut... par franceinfo

Yannick Jadot, député européen EELV, qualifié pour le second tour de la primaire des écologistes.
Yannick Jadot, député européen EELV, qualifié pour le second tour de la primaire des écologistes. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)