18h50 franceinfo, France info

Réforme des retraites : "On n'est pas à quelques mois près", affirme le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde

"La première des choses dont on a besoin pour l'instant, c'est de relancer la machine économique", a affirmé sur franceinfo le député de Seine-Saint-Denis.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Christophe Lagarde, dans les studios de franceinfo, le 12 décembre 2018.
Jean-Christophe Lagarde, dans les studios de franceinfo, le 12 décembre 2018. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"On n'est pas à quelques mois près", a estimé vendredi 4 juin sur franceinfo Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis, après qu'Emmanuel Macron a déclaré jeudi dans le Lot que la très controversée réforme des retraites ne pouvait pas "être reprise en l'état", après sa suspension en mars 2020 au début de la pandémie de Covid-19.

Jean-Christophe Lagarde pointe "une hésitation du président de la République". Emmanuel Macron est "coincé entre la volonté de montrer qu'il continue à réformer" en vue de l'élection présidentielle de 2022, pour qu'il puisse se présenter "avec le ton du réformateur", et "l'hésitation de dire que ce n'est pas encore le moment". Le député reconnaît que "la France a besoin de beaucoup de réformes", mais il estime que "la première des choses dont on a besoin pour l'instant, c'est de relancer la machine économique, c'est d'activer le plan de relance".

Il souligne que les régions auront "un grand rôle" à jouer dans cette relance, "puisqu'elles doivent mettre beaucoup d'argent sur la table pour donner des marchés à nos entreprises, pour réimpulser la marche en avant". À un an de la présidentielle, "au-delà de la communication", le patron de l'UDI ne voit pas très bien "ce que cela apporte". Il préférerait que cela fasse l'objet "de débats lors de la présidentielle". Jean-Christophe Lagarde reste convaincu qu'"il n'y aura pas de réforme" avant la présidentielle. Il réclame que "l'on pose le sujet" et qu'il y ait "un débat devant les Français".

"On est en juin 2021. Les élections, présidentielle et législatives, se terminent en juin 2022. Il faut plus de temps que ça pour une réforme."

Jean-Christophe Lagarde

à franceinfo

Le président de l'UDI constate que sur cette réforme des retraites, "depuis des années, on nous propose de reporter l'âge de la retraite. C'était 62 ans, on passe à 63 ans en âge pivot. Et là, grosso modo, la perspective d'aller à 64 ou 65".

Jean-Christophe Lagarde propose que "plutôt que de faire travailler deux ans de plus les Français, qu'ils travaillent deux heures de plus par semaine, ce qui permettrait exactement le même effet pour l'équilibre du régime, sans pour autant pénaliser celles et ceux qui pourraient profiter un peu de la dernière partie de leur vie".

Jean-Christophe Lagarde, dans les studios de franceinfo, le 12 décembre 2018.
Jean-Christophe Lagarde, dans les studios de franceinfo, le 12 décembre 2018. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)