18h50 franceinfo, France info

Réforme des retraites : "Nous sommes prêts et déterminés à aller au bout", indique Marlène Schiappa

Selon Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, le système de retraite actuel ne corrige pas les inégalités entre les femmes et les hommes.

Marlène Schiappa, secrétaire d\'État chargée de l\'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.
Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La réforme des retraites est nécessaire à mener pour transformer notre système de retraite qui à l'heure actuelle n'est pas un système juste et équitable et nous sommes prêts et déterminés à aller au bout de cette réforme dans le dialogue et sans brutalité dans les échanges", explique lundi 9 décembre sur franceinfo Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations. Le système de retraite actuel "ne corrige pas les inégalités entre les femmes et les hommes, par exemple, et les aggrave", selon elle.

Il y a entre 9% et 25% d'écart de rémunération au cours de la vie active et 42% d'écart entre les femmes et les hommes au moment de la retraite.

Marlène Schiappa

à franceinfo

Selon Marlène Schiappa, "il y a 38% des femmes qui touchent moins de 1 000 euros par mois au moment de la retraite." Pour lutter contre cela, le gouvernement va créer un plancher. "Personne ne touchera désormais moins de 1 000 euros par mois."

Des points pour le congé maternité

Parmi les modifications, une majoration. "Dès le premier enfant, une majoration ira par défaut à la mère. 5% pour le premier enfant, 10% pour le deuxième, 15% pour le troisième." Pour le congé maternité, "il y aura des points", assure-t-elle. "Ce sera comme si vous aviez travaillé", a expliqué Marlène Schiappa. Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a affirmé que les syndicats iraient au bout s'il n'y avait pas de retrait du système par points. "Je trouve ça déplorable que la CGT soit opposée au projet avant de le connaître, opposée au projet quand on leur demande de discuter et d'avancer ensemble. Probablement seront-ils opposés au projet demain", a réagi Marlène Schiappa.

Les détails de la réforme seront présentés mercredi par Edouard Philippe. "J'ai toute confiance dans le Premier ministre. Je suis persuadée qu'il saura être très clair et faire en sorte que chacun puisse se positionner. Aujourd'hui nous avons des gens qui sont opposés à la réforme sans la connaître."

Marlène Schiappa, secrétaire d\'État chargée de l\'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.
Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)