18h50 franceinfo, France info

Réforme des retraites : "Cette réforme est inexpliquée et inexplicable", dénonce l'eurodéputé LR Brice Hortefeux

Brice Hortefeux, eurodéputé Les Républicains et ancien ministre de l'Intérieur, a estimé que la mobilisation mardi contre la réforme des retraites était "massive", et réclame de la clarté quant au projet de loi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Brice Hortefeux, invité politique de franceinfo, le 10 décembre 2019.
Brice Hortefeux, invité politique de franceinfo, le 10 décembre 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La manifestation contre la réforme des retraites, mardi 10 décembre, a réuni 339 000 personnes en France, selon le ministère de l'Intérieur, 885 000 d'après la CGT, soit deux fois moins que le 5 décembre. "La manifestation a été moins spectaculaire que la semaine dernière, mais elle demeure massive", a réagi ce mardi sur franceinfo Brice Hortefeux, eurodéputé LR et ancien ministre de l'Intérieur. "C'est un signal auquel on doit être attentif", a-t-il ajouté.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic… Suivez en direct la grève du 10 décembre et les dernières informations ici

Brice Hortefeux a dénoncé "l'accumulation de maladresses, de reports, de grands débats, de cacophonie entre les membres du gouvernement. Emmanuel Macron a été totalement obscur" sur cette réforme.

Si cette réforme est inexpliquée c'est tout simplement parce qu'elle est inexplicable.

Brice Hortefeux

à franceinfo

Mais une réforme est nécessaire pour "sauver les retraites. C'est ce qui compte, préserver les acquis. Aujourd'hui, les citoyens comprennent la situation mais pas la réforme. Ce soir, cela fait deux ans, deux mois et 24 jours que le gouvernement et le président de la République ont chargé Jean-Paul Delevoye de préparer la retraite et on n'y comprend toujours rien", a estimé Brice Hortefeux. "On a besoin de clarté et on nous confine dans l'obscurité."

Pour faire une bonne réforme, il ne faut pas "sacrifier les perdants et c'est malheureusement ce qui se dessine. Le système par points a été adopté par la Suède il y a quelques années. Quelle est la réalité ? Vous avez une baisse des pensions, une inégalité homme-femme qui s'accentue, et cela a abouti pour les plus de 65 ans à une augmentation, une aggravation de la pauvreté de plus de 7%. Ces éléments montrent que le système par points n'est pas adapté pour notre pays", a expliqué Brice Hortefeux.

Brice Hortefeux, invité politique de franceinfo, le 10 décembre 2019.
Brice Hortefeux, invité politique de franceinfo, le 10 décembre 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)