Présidentielle : l'annonce de la candidature d'Éric Zemmour est "laborieuse et ringarde", estime le porte-parole du RN Julien Odoul

écouter (7min)

"Il n'y a pas d'espoir et pas de vision", estime Julien Odoul, à propos d'Eric Zemmour. Le polémiste d'extrême droite a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle dans une vidéo sur internet mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Julien Odoul, porte-parole du Rassemblement national, sur franceinfo le mardi 3 août 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

L'annonce de candidature à l'élection présidentielle d'Éric Zemmour "est extrêmement laborieuse, ringarde et fait pschitt", estime mardi 30 novembre sur franceinfo le porte-parole du Rassemblement national Julien Odoul. "Il n'y a pas d'espoir, pas de vision", estime Julien Odoul. Il appelle "tous les Français qui croient en la France, d'où qu'ils viennent" à se rassembler dès le premier tour de l'élection présidentielle derrière Marine Le Pen.

franceinfo : Que dites-vous de l'entrée de Joséphine Baker au Panthéon ?

Julien Odoul : C'est un magnifique moment patriotique. Joséphine Baker est un symbole de l'assimilation républicaine. C'est la France qu'on aime. Ça a été une muse, une artiste, une résistante, une militaire, une mère de famille. C'est un très beau symbole que de la faire rentrer au Panthéon de nos gloires nationales. C'est une Française qui a choisi la France. C'est peut-être l'anti-Rama Yade, qui dernièrement critiquait notre histoire. Joséphine Baker aimait notre pays, nos valeurs, donnait son énergie à vouloir verser son sang pour la patrie.

Qu'avez-vous pensé de la vidéo de candidature d'Éric Zemmour ?

J'ai trouvé que cette annonce de candidature fait pschitt. Elle est extrêmement laborieuse et ringarde. La tonalité est crépusculaire. Il n'y a pas d'espoir, pas de vision. J'ai été frappé de voir qu'Éric Zemmour regardait son papier, c’est-à-dire la France du passé, mais ne regardait pas les Français droit dans les yeux. Ce qui montre bien qu'Éric Zemmour n'a pas pris la mesure et l'importance de cette candidature à l'élection présidentielle. Il est resté polémiste. Il n'est pas calibré pour la fonction.

Doutez-vous de la candidature de Marine Le Pen ?

Je n'ai aucun doute. Ce n'est pas un propos de militant, c'est un propos lucide. Dans toutes les études d'opinion depuis cinq ans, Marine Le Pen est donnée comme qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron. Aujourd'hui, l'objectif, c'est qu'elle soit en tête dès le premier tour. Il faut un large rassemblement de tous les Français qui croient en la France, d'où qu'ils viennent, que ce soit de la droite, qu'ils puissent être tentés par un soutien à Éric Zemmour, ou qu'ils viennent d'ailleurs. Il y a une chance historique de changer le cours de l'histoire de France. Marine Le Pen peut gagner, mais il faut qu'il y ait un rassemblement du peuple français dès le premier tour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.