18h50 franceinfo, France info

Municipales Marseille : la candidate LR Martine Vassal "est incroyable, elle amnésique", estime l'élu RN Stéphane Ravier

Stéphane Ravier, élu Rassemblement national et maire du 7e secteur de Marseille, était invité sur franceinfo 17 janvier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stéphane Ravier, à Salon-de-Provence, le 10 mai 2017.
Stéphane Ravier, à Salon-de-Provence, le 10 mai 2017. (BORIS HORVAT / AFP)

Martine Vassal "est incroyable, sacrée Martine", a lancé vendredi 17 janvier sur franceinfo Stéphane Ravier, le sénateur RN des Bouches-du-Rhône et candidat pour les municipales à Marseille, à propos de son adversaire des Républicains. "Elle est amnésique, ironise-t-il. Elle ne parle que de son premier bilan à la tête du conseil départemental dont elle est en train d'augmenter considérablement la dette."

Lorsqu'elle est arrivée à la tête du département, la dette était d'environ 300 millions d'euros. Aujourd'hui on frôle le milliard. C'est grâce à l'argent des contribuables qu'elle arrose depuis cinq ans le terrain électoral.

Stéphane Ravier

à franceinfo

L'élu RN et maire du 7e secteur de Marseille estime que Martine Vassal "oublie qu'elle est conseillère depuis 19 ans". "Elle a été adjointe de Jean-Claude Gaudin, explique Stéphane Ravier. Elle a soutenu la politique de son mentor. Elle est héritière, que cela lui plaise ou pas..."

"L'incarnation du système Gaudin"

Stéphane Ravier voit en Martine Vassal "l'incarnation du système Gaudin", mais il estime surtout que cela va être la "triple peine" pour les Marseillais. "Elle veut porter le bilan d'Emmanuel Macron, puisqu'elle en appelle à des alliances" qui vont même jusqu'aux "représentants de Jean-Noël Guérini", le sénateur Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) et ex-PS. Selon l'enquête Ipsos – Sopra-Steria pour franceinfo, France Bleu et La Provence publié vendredi, Martine Vassal est créditée de 23% des intentions de vote, contre 22% pour Stéphane Ravier.

"Malgré la débauche de moyens, elle plafonne à 23 %", commente le sénateur RN. "Elle patine, estime-t-il. La dynamique est du côté des listes du Rassemblement national." Stéphane Ravier estime plutôt que le RN est devant l'ancienne adjointe de Jean-Claude Gaudin "parce que les Marseillais et les Marseillaises savent qu'elle est comptable de la situation".

Stéphane Ravier le scande : "Loin d'incarner un renouveau, elle est la garante du système." Il cite enfin un proche de Martine Vassal "qui avait un slogan : ni système, ni extrême. Madame Vassal, c'est le système poussé à l'extrême. C'est l'incarnation de tout ce que les Marseillais ne veulent plus."

Stéphane Ravier, à Salon-de-Provence, le 10 mai 2017.
Stéphane Ravier, à Salon-de-Provence, le 10 mai 2017. (BORIS HORVAT / AFP)