18h50 franceinfo, France info

"Le président de la République doit la transparence sur les conditions de la libération" de Sophie Pétronin, estime Jordan Bardella (RN)

Le vice-président du Rassemblement National souhaite qu'Emmanuel Macron "informe la représentation nationale" des conditions de libération de Sophie Pétronin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, invité de franceinfo jeudi 24 septembre 2020.
Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, invité de franceinfo jeudi 24 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Evidemment que le président de la République doit la transparence sur les conditions de libération" de l'ancienne otage française au Mali Sophie Pétronin, a réagi vendredi 9 octobre sur franceinfo le vice-président du Rassemblement national et député européen Jordan Bardella. Sophie Pétronin était détenue depuis son enlèvement il y a 4 ans dans la zone sahélienne et est arrivée ce vendredi sur le sol français, accueillie par le président Emmanuel Macron.

Le RN veut des explications sur les jihadistes libérés

"On se réjouit toujours qu'une otage française soit libérée", a d'abord déclaré Jordan Bardella, avant d'aborder la question des contreparties, encore assez floues, à la libération de l'humanitaire franco-suisse : "Il est normal que les Français s'interrogent sur les conditions de cette libération, a estimé Jordan Bardella, parce que les 200 jihadistes qui ont été libérés, pas des islamistes, mais des jihadistes, vont évidemment reprendre les armes immédiatement et se retrouver face à nos armées, évidemment que ça nous inquiète". Tout en assurant qu'il ne "remet pas en cause" l'opération militaire française Barkhane qui intervient au Sahel, le député européen a dit souhaité que le président de la République "informe la représentation nationale".

On ne va pas là-bas [au Mali] alors que nos forces armées sont en guerre depuis 2013 au Sahel face aux jihadistes.

Jordan Bardella

à franceinfo

Le vice-président du RN a également vivement critiqué certains propos de Sophie Pétronin, reconnaissant qu'il s'"interroge un peu sur le sens de ses premières déclarations. Elle veut retourner au Mali, je pense qu'Emmanuel Macron doit l'appeler à la responsabilité parce que, quand on va là-bas, ce n'est pas seulement sa propre vie qu'on met en péril, mais c'est celle des militaires, c'est celle des soldats de nos forces armées qui risquent leur vie là-bas sur des théâtres d'opération".

Jordan Bardella a également souhaiter rappeler "qu'il y a au Sahel un soldat français qui meurt tous les deux mois depuis 2013, certains d'entre eux sont d'ailleurs morts au cours d'opérations qui visait à libérer des otages, notamment le 15 mai 2019".

Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, invité de franceinfo jeudi 24 septembre 2020.
Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, invité de franceinfo jeudi 24 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)