18h50 franceinfo, France info

"Gilets jaunes" : pour Florence Berthout, "le mouvement doit s'arrêter parce qu'il est infiltré par les éléments les plus violents"

La maire du 5e arrondissement était l'invité du 19h20 politique sur franceinfo vendredi. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Florence Berthout, maire LR du 5e arrondissement de Paris, le 19 avril 2019.
Florence Berthout, maire LR du 5e arrondissement de Paris, le 19 avril 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le mouvement des "gilets jaunes" "doit s’arrêter parce qu’il est infiltré par les éléments les plus violents qui soient", a affirmé vendredi 19 avril sur franceinfo Florence Berthout, maire LR du 5e arrondissement de Paris, alors qu’une 23e journée de mobilisation se dessine samedi, à Paris et dans plusieurs villes de France.

"On regarde les réseaux sociaux et il semblerait que, depuis plusieurs jours, il y ait des appels à la violence qui soient lancés à l’extérieur de l’hexagone", ajoute l’élue parisienne.

"Il faut qu'on arrive à interpeller ces individus"

Florence Berthout a indiqué qu’elle était "très inquiète" à propos la nouvelle journée de mobilisation de samedi 20 avril : "Je ne m’explique pas qu’on n’arrive pas à mettre hors d’état de nuire des groupes qui sont quand même assez constitués sur la toile, des groupes de black blocks. On a des services qui regardent ce qu’il se passe, il faut qu’on arrive à interpeller ces individus. On a un dispositif législatif et règlementaire qui le permet", a jugé Florence Berthout.

Pour atteindre ce but, la maire du 5e arrondissement préconise notamment le recours aux interpellations en amont de la manifestation : "il semblerait que, lors des deux week-ends précédents, les fouilles préventives aient payé".

Florence Berthout, maire LR du 5e arrondissement de Paris, le 19 avril 2019.
Florence Berthout, maire LR du 5e arrondissement de Paris, le 19 avril 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)