Elections législatives : Reconquête souhaite "une coalition des forces nationales, des droites patriotiques", explique Nicolas Bay

écouter (7min)

Le parti d'Éric Zemmour ne présentera pas de candidat aux législatives face à Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Eric Ciotti.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le vice-président du parti Reconquête ! Nicolas Bay lors du 58e salon de l'agriculture à Paris le 4 mars 2022. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

"Aujourd'hui nous nous préparons à être présent massivement pour ces élections législatives, nous souhaitons une coalition des forces nationales, des droites patriotiques parce qu'on sait que les macronistes seront rassemblés", a expliqué sur franceinfo Nicolas Bay, vice-président exécutif de Reconquête ! qui ne présentera pas de candidat aux élections législatives face à Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Eric Ciotti.

"C'est la démarche d'Eric Zemmour depuis le début de rassembler les Français venant d'horizons différents." Chercher une coalition des forces nationales est "une démarche politique" de la part d'Eric Zemmour qui met en avant le fait qu'il "ne faut pas s'inscrire durablement dans une situation de division et qu'à chaque fois qu'on le peut, il faut se rassembler. Les législatives nous en offrent l'occasion."

"Nous pensons qu'il y a une nécessité d'unité dans les urnes au-delà des différences qui sont bien réelles."

Nicolas Bay, vice-président du parti Reconquête !

franceinfo

Pour ces élections, le parti Reconquête ! "peut y aller seul. Notre organisation va nous permettre d'avoir des candidats dans la totalité des circonscriptions de France. Mais nous pensons que l'intérêt supérieur de la France est une coalition des nationaux. Après, les logiques de boutique et d'épicerie de certains peuvent l'emporter sur l'intérêt national."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.