Droit à l'IVG dans la Constitution : "C'est une grande journée que nous venons de vivre à l'Assemblée", salue une députée Renaissance

écouter (8min)

Les députés ont voté, jeudi, en première lecture l'inscription du droit à l'IVG dans la Constitution.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Prisca Thevenot, députée Renaissance des Hauts-de-Seine et porte-parole de La République en marche était l'invitée du "8h30 franceinfo", samedi 2 juillet 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"C'est une grande journée que nous venons de vivre à l'Assemblée nationale", a salué jeudi 24 novembre sur franceinfo la députée Renaissance Prisca Thevenot, alors que l'Assemblée nationale s'est prononcée à une large majorité en faveur de l'inscription du droit à l'IVG dans la Constitution, en adoptant une proposition de La France insoumise soutenue par la majorité.

>> "Niche parlementaire" de LFI : suivez les dernières actualités dans notre direct

"La navette parlementaire va se poursuivre", rappelle Prisca Thevenot. La proposition de loi doit à présent être examinée par les sénateurs : "Nous allons voir maintenant ce qu'il va devenir advenir de ce texte au Sénat." La députée Renaissance se félicite d'une "première grande étape" qui n'est pas "l'étape finale" et se dit "assez fière de cette mobilisation extrêmement forte qui a eu lieu sur tous les bancs".

Prisca Thevenot souligne que tout n'est pas réglé sur l'accès à l'IVG. "Nous devons protéger, sanctuariser ce droit qui est bafoué dans d'autres pays", insiste la députée, car "il est faux de dire que, parce qu'il est bafoué ailleurs, cela ne viendrait pas traverser nos frontières". Elle appelle à ne pas "oublier que nous devons continuer, sans relâche, à faire en sorte que chaque femme de notre territoire, aussi bien dans l'Hexagone que dans nos territoires d'outre-mer, puisse bénéficier de ce droit fondamental d'accès à l'IVG".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.