18h50 franceinfo, France info

Débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale : "Un débat sans vote, ça ne sert à rien" dénonce Nadine Morano

L'eurodéputée LR a réagi sur franceinfo ludni 16 septembre au futur débat sur l'immigration à l'Assemblée nationale. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nadine Morano était l\'invitée de franceinfo lundi 16 septembre. 
Nadine Morano était l'invitée de franceinfo lundi 16 septembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"On nous dit qu'Emmanuel Macron est préoccupé sur la question de l'immigration dans notre pays, mais ce que je voudrais c'est qu'il soit en adéquation avec ses actes", a déclaré Nadine Morano lundi 16 septembre sur franceinfo. La députée européenne LR réagissait alors qu'Emmanuel Macron rencontre les parlementaires de la majorité lundi dans la soirée en vue des municipales mais aussi pour parler des retraites et de l'immigration.

"Il y a trop d'immigration"

Le gouvernement annonce par ailleurs un débat à l'Assemblée nationale et au Sénat, le 30 septembre sur "les questions relatives à la politique migratoire", mais selon Nadine Morano, "un débat sans vote ça ne sert à rien". Selon elle, "le discours qui est envoyé, c'est que c'est facile de venir dans l'Union européenne, c'est facile de venir en France. On va pouvoir être soignés, nourris, logés et au final des gens vont risquer leurs vies pour tenter de trouver un eldorado qu'ils ne trouveront pas", a-t-elle poursuivi. "Il y a trop d'immigration, il y a une immigration illégale, on sait très bien que les deux tiers des demandes d'asile sont déboutés" a regretté Nadine Morano. 

Ceux qui viennent de pays qui ne sont pas en guerre n'ont pas vocation à venir de manière illégale sur le territoire français

Nadine Morano

à franceinfo

"Quand un bateau part de la Libye, le port d'accueil le plus proche, c'est plutôt la Tunisie, a poursuivi l'eurodéputé. Je veux qu'on responsabilise l'Union africaine qui doit prendre ses responsabilités". Selon elle, les bateaux qui partent du continent africain ont vocation à être accueillis sur le continent africain et pas sur le territoire européen. "Une fois qu'on aura compris ça on arrivera à tarir cette immigration illégale", a-t-elle conclu. 

Nadine Morano était l\'invitée de franceinfo lundi 16 septembre. 
Nadine Morano était l'invitée de franceinfo lundi 16 septembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)