18h50 franceinfo, France info

Covid-19 : "La seule chose qui nous guide, c'est de prendre des mesures qui soient efficaces", affirme le député Pieyre-Alexandre Anglade

"Il y a la nécessité pour les Européens de prendre des mesures de renforcement aux frontières de façon rapide", estime le député La République en marche des Français du Benelux et porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée nationale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pieyre-Alexandre Anglade, député La République en marche des Français du Benelux, invité de franceinfo vendredi 22 janvier 2021.
Pieyre-Alexandre Anglade, député La République en marche des Français du Benelux, invité de franceinfo vendredi 22 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La seule chose qui nous guide dans cette crise, c'est de prendre des mesures qui soient efficaces", a affirmé vendredi 22 janvier sur franceinfo Pieyre-Alexandre Anglade, député La République en marche des Français du Benelux et porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée nationale, après la mise en place d'une obligation de présenter un test PCR négatif à l'entrée sur le territoire français.

"Il y a la nécessité pour les Européens de prendre des mesures de renforcement aux frontières de façon rapide", estime le député. "On a une donne internationale qui est en train d'évoluer avec les variants qui se développent à une vitesse assez importante dans beaucoup de pays européens", souligne Pieyre-Alexandre Anglade. Il défend "des mesures de contrôle qui seront renforcées".

Les travailleurs frontaliers, automobilistes et voyageurs en train exemptés

Le test PCR négatif sera exigible seulement pour les avions et les ferries, dans tout l'espace Schengen. Si les frontières terrestres ne sont pas concernées, c'est parce que "vous ne pouvez pas fermer purement et simplement la frontière. Sinon, vous empêcher concrètement ces gens d'aller travailler le matin et de rentrer chez eux le soir", explique le député.

Pour le porte-parole de LREM, ce choix "signifie que l'on prend des mesures qui visent à réduire les flux de population, de maîtriser la frontière, mais de ne pas la fermer". Pieyre-Alexandre Anglade prend l'exemple des pays qui fermaient leurs frontières. "On a bien vu que ça n'avait pas d'efficacité à elle seule, poursuit-il. Donc il faut prendre des mesures coordonnées qui permettent de maîtriser les flux et de les réduire le plus possible."

Pieyre-Alexandre Anglade, député La République en marche des Français du Benelux, invité de franceinfo vendredi 22 janvier 2021.
Pieyre-Alexandre Anglade, député La République en marche des Français du Benelux, invité de franceinfo vendredi 22 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)