19h20 politique, France info

Brexit : "On aurait plus à perdre à un mauvais accord qu'à une absence d'accord" estime Nathalie Loiseau

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau était l'invité du 19h20politique sur franceinfo, elle est revenue sur les négociations en cours sur le Brexit. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires européennes, invité du 19h20politique sur franceinfo. 
Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires européennes, invité du 19h20politique sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"On aurait plus à perdre à un mauvais accord qu'à une absence d'accord", a estimé mercredi 3 octobre sur franceinfo la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, qui a présenté en Conseil des ministres un projet de loi permettant d'anticiper les difficultés techniques du Brexit.

"La moins mauvaise solution, ça reste un bon accord et il est toujours possible. La meilleure solution, pour ce qui est de la relation entre le Royaume-Uni et les 27, ce serait que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne, mais ce n'est pas sa décision", souligne Nathalie Loiseau.

"Il reste encore les points durs" à négocier 

"Je suis volontariste. Nous voulons un bon accord, on n'en est pas loin. Plus de 80% du texte de l'accord a déjà été agréé avec les Britanniques", indique la ministre, même s'"il reste évidemment les points durs". Le principal point de blocage est "la question de l'Irlande du Nord et de la frontière irlandaise". "Nous avons fait des propositions. En décembre, Theresa May les acceptait. Au moment où on les a mis noir sur blanc, elle recule. C'est à elle de nous faire de nouvelles propositions", estime Nathalie Loiseau.

"Mon travail c'est aussi de faire que nous soyons prêts à tous les scénarios. Que la France soit prête à protéger ses citoyens, ses entreprises, dans le cadre d'un accord de retrait, comme dans le cas d'une absence d'accord", explique-t-elle. Elle précise qu'on saura "avant la fin de cette année s'il y a un accord de retrait ou s'il n'y en a pas. Avant le 30 mars, date effective du retrait, il faut que cet accord soit ratifié par le parlement britannique et le parlement européen".

Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires européennes, invité du 19h20politique sur franceinfo. 
Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires européennes, invité du 19h20politique sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)