:l'éco, France info

Guillaume Pépy (président d'Initiative France) : "La priorité pour trois quarts des jeunes entrepreneurs est de sauver leur entreprise"

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 26/01/2021Durée : 00h7

Ancien PDG de la SNCF, Guillaume Pépy est désormais président d'Initiative France, une association présente partout en France qui soutient la création d'entreprises : "20 000 bénévoles, qui sont des chefs d'entreprises, aident les jeunes entrepreneurs à créer et les faire progresser." Il rappelle que "lorsque qu'un créateur d'entreprise est accompagné, il a 9 chances sur 10 d'être toujours présent trois ans après contre seulement 6 chances sur 10 s'il ne l'est pas". 

Le réseau Initiative France a réalisé une enquête auprès de 4 400 jeunes entrepreneurs. L'optimisme qui était de mise lors du premier confinement est de moins en moins présent. "La priorité de l'année 2021 pour trois quarts d'entre eux, détaille Guillaume Pépy, va être de sauver leur entreprise." Ils redoutent un troisième confinement qui plongerait de nouveau le pays dans une période d'incertitude plomberait le moral des Français et donc la consommation. 

Des entrepreneurs qui ont su rebondir : un tiers d'entre eux ont fait évoluer leur activité pendant la crise. Guillaume Pépy insiste sur l'importance de la digitalisation chez les jeunes entrepreneurs et leur prise en compte de la transition écologique. Il salue les aides mises en place par l'Etat, les collectivités ainsi que les banques. Cependant, il craint que les jeunes entreprises ne puissent rembourser leurs dettes. "Il faut que la consommation reparte ou alors il va falloir que les reports de charges se transforment en abandons de charges." Selon lui, des subventions sont également nécessaires dans certains secteurs. 

Les jeunes chefs d'entreprises peuvent s'appuyer sur le réseau d'Initiative France pour les différentes démarches à réaliser afin de bénéficier des aides. 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==