:l'éco, France info

Christophe Fanichet (PDG de SNCF Voyageurs) : "Nous garantissons un million et demi de billets à petits prix pour les fêtes"

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 24/11/2020Durée : 00h6

Christophe Fanichet, président directeur-général de SNCF Voyageurs (filiale de la SNCF, ex-SNCF Mobilités), détaille au micro de Jean-Paul Chapel le plan prévu par la SNCF pour les fêtes : "Nous attendons l’allocution du président de la République ce soir. Mais à la demande du ministre des Transports, nous avons déjà ouvert toutes les réservations des trains que l’on avait prévu de faire circuler. Tous nos collaborateurs sont sur le pont, et dès le 18 décembre, 600 TGV et 80 Intercités pourront circuler tous les jours si les conditions le permettent. Nous travaillons pour que tous les trains puissent circuler à Noël, pour que les Français puissent partir en toute sérénité." En plus de cette garantie de train, Christophe Fanichet annonce le maintien du remboursement et échange gratuit, prolongé jusqu’au 4 janvier : "Jusqu’au dernier moment, et quel que soit la raison, les billets sont échangeables et remboursables gratuitement. Si on prend le billet sur internet, il suffit d’un clic. Et si on a un billet papier,  il suffit de retourner au guichet pour être remboursé."

"Après cette période, la courbe de trafic reviendra à la normale. Le train est quand même plus écologique, économique et rapide que la voiture"

Et quid du prix des billets ? Après la garantie des trains, et leur remboursement et échange gratuit, Christophe Fanichet détaille un 3ème engagement de la SNCF pour les fêtes, celui de faire petits prix : "Nous aurons un million et demi de billets à petit prix. Notre objectif est de permettre à chaque Français au moins d’avoir un petit prix sur chaque destination" citant notamment des exemple, comme celui du trajet Paris-Bordeaux qui sera à 33 euros sans conditions, ou Bordeaux-Marseille à une vingtaine d’euros. "Notre objectif est que les Français puissent réserver ce billet de train en toute sérénité comme ils l’ont fait cet été, où 20 millions d"entre eux ont pu prendre le train grâce à la SNCF."

Mais dans l’ensemble, les TGV ne sont-ils pas trop chers et compliqués ? "Le prix moyen du TGV en moyenne sur ces 5 dernières années moyenne a baissé. Et pour améliorer notre lisibilité, nous sommes en train de revoir notre offre tarifaire. Enfin, nous allons aussi avoir une application unique à la fin de l’année, qui permettra d’obtenir toute la gamme des tarifs." Concernant la conjoncture, Christophe Fanichet estime que la baisse de fréquentation ne durera pas éternellement. "Il y a une baisse en raison de cette période très particulière, avec beaucoup de télétravail et moins de tourisme. Mais cette désaffection n’est pas durable. Après cette période, nous allons retrouver une courbe de trafic normale. Le train est quand même plus écologique, plus économique et plus rapide que de prendre sa voiture."

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==