Pièces à conviction

Pièces à conviction, France 3

"Pièces à conviction". Affaire Kerviel-Société générale : la justice sous influence ?

a revoir

Présenté parVirna Sacchi

Diffusé le 22/03/2017Durée : 01h13

Kerviel Societe generale

Dans l'affaire Kerviel, la Société générale a toujours prétendu être victime. En 2012, la justice lui a donné raison, condamnant Jérôme Kerviel à trois ans de prison ferme et 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts. Après cette perte, la banque a bénéficié d'un allègement fiscal de 2,2 milliards d'euros. Aujourd'hui, de nouveaux éléments offrent un tout autre éclairage. En effet, dès les premiers mois de l'enquête, en 2008, un rapport de justice accablait la Société générale et concluait que la banque ne pouvait ignorer les agissements de son trader. Ce rapport a mystérieusement été détruit. En outre, une magistrate proche du dossier affirme, dans un enregistrement clandestin, avoir été témoin de pressions. Pourquoi la justice a-t-elle mis huit ans à pointer des défaillances dans les procédures de contrôle au sein de la Société générale ?

1234