Nous, les Européens, France 3

"Nous, les Européens". Après l'exil, l'intégration

a revoir

Présenté parEléonore Gay

Diffusé le 09/01/2022Durée : 00h30

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Grand reportage, invités et actualité européenne sont au sommaire du magazine "Nous, les Européens" (Twitter), présenté par Eléonore Gay et diffusé le dimanche à 10h40 sur France 3, ainsi que le jeudi en fin de soirée sur France 2. Pour ce nouveau numéro de la saison 3, direction l'Allemagne où, à l’automne 2015, trois Allemands sur quatre citaient l’immigration comme leur préoccupation principale alors qu’ils ne sont plus que 12% aujourd’hui. Quelles sont donc les clefs de l’intégration des migrants dans ce pays qui a accueilli 1,9 million de réfugiés depuis 2015 ? 

La question des frontières et des migrations sera au cœur de la présidence française du Conseil de l’Union européenne qui a commencé pour six mois ce 1er janvier 2022. Et elle est aussi l’un des thèmes centraux de ce début de campagne pour l’élection présidentielle en France.

Allemagne, terre d'accueil

> LE GRAND REPORTAGE
Au Bundestag, tous les députés ne viennent pas de Berlin, Hambourg ou Munich. Certains sont nés très loin d’ici. Comme Kassem Taher Saleh, 28 ans, qui a immigré depuis l’Irak en 2002. Il vient d’être élu député du parti écologiste. Et ce jour-là, il doit prononcer son premier discours en assemblée plénière. Son ambition pour le temps de son mandat : faciliter l’accès aux titres de séjour pour les demandeurs d’asile et faire d’eux de vrais citoyens allemands. Au Parlement allemand, il y a aujourd’hui 80 députés d’origine étrangère…
Un reportage de Simon Ricottier et Océane Labalette. 

> LES INVITES

Gérard Dubois, maire de Pessat-Villeneuve, dans le Puy-de-Dôme. un village de 650 habitants. En 2015, bouleversé par la photo du petit Aylan, cet enfant syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage de Turquie, il a décidé d’engager sa commune dans l’aide aux réfugiés, quitte à affronter l’hostilité de certains. Depuis, un centre provisoire d’hébergement (CPH) a été pérennisé, et 70 réfugiés y sont accueillis.

- Elisabeth Boschert, chef de service à l'association CeCler dont la mission est de "faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté, par des actions, dans la durée".

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==