Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. La Française qui court New York avec ses vins bio dans son sac à dos

New York City, la mère des batailles pour les vins français. Cette importatrice française n'hésite pas à parcourir la ville avec un sac à dos réfrigéré, chargé de précieuses bouteilles. Ni à démarcher sur les plates-bandes de ses concurrents italiens. "Avenue de l'Europe" l'a suivie de Manhattan à Brooklyn dans cet extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Camille Rivière, une Française à New York, est importatrice de vins. Sur ce marché, les prescripteurs sont désormais américains. Alors Camille remplit son sac à dos et s'en va les démarcher de Manhattan à Brooklyn, comme dans cet extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

Le bio, c'est son filon. Réfrigéré, le sac à dos rempli de bouteilles de vin naturel pèse lourd, mais il faut absolument garantir des conditions de dégustation optimales aux clients. Elles semblent réunies sur ce rooftop de Brooklyn avec vue sur l'Empire State Building, où elle a rendez-vous avec une connaisseuse très influente. C'est le toit-terrasse de l'hôtel Wythe, dont la manageuse, Siobhan Lowe, fait l'opinion dans le business du vin. 

A NYC, le bio est le business du moment…  

Un verre de dégustation à l'appui, Camille lui vante un "terroir minéral qui produit un vin concentré, plein de fraîcheur"… Intarissable, elle vend bien plus qu'un vin naturel : du rêve, une histoire, un paysage lunaire où "le vigneron est une femme haute comme trois pommes qui adore l'escalade et vit en autosuffisance". Du rêve, une histoire, c'est justement ce que recherchent les New-Yorkais. Il y a bien sûr ceux qui s'en tiennent aux cabernet ou pinot, explique Siobhan, mais aussi de plus en plus d'"explorateurs" du vin. Et eux veulent "quelque chose de surprenant".

… et les Français sont précurseurs

Dans la Grosse Pomme, la compétition est énorme, la pression aussi : "Si c'est pas toi qui as la ligne sur leurs menus, c'est quelqu'un d'autre ! Il faut vraiment être super bosseur", explique Camille. Elle sait qu'elle a des pépites dans son sac à dos, alors elle n'hésite pas à (dé)marcher sur les plates-bandes des Italiens : sur les terres du chianti, dans les pizzerias de Brooklyn. Par chance pour elle, le bio est le business du moment à New York. Et les Français sont précurseurs.

Extrait d'un reportage diffusé dans "Avenue de l'Europe, le mag" le 15 novembre 2017.

Vins français à New York
Vins français à New York (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)