Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Avenue de l'Europe : la "cucina povera", trésor des Pouilles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Avenue de l'Europe. Italie, extrait
FRANCETV INFO

Avec "Avenue de l'Europe" du 11 mai 2016, à table ! En attendant, venez goûter la "cucina povera" des Pouilles. La cuisine pauvre de cette région longtemps oubliée du sud italien vaut maintenant de l'or. Dans cet extrait, une expérience sensorielle au son d'un chœur de femmes a capella vous attend...

Quoi de mieux que la cuisine d'un territoire pour connaître en profondeur sa culture ? C'est le credo affiché par l'une des fondatrices du site elseways.eu dans ce reportage en Italie, et le propos du magazine "Avenue de l'Europe" le 11 mai 2016. Au menu, la cucina povera des Pouilles : avant-goût dans cet extrait.

Les Pouilles, dans le talon de la "botte" italienne, longtemps considérées comme une région déshéritée, sont aujourd'hui une destination à la mode. Parmi leurs meilleurs atouts, la cucina povera, ou cuisine pauvre. "Toute une expérience sensorielle" que veulent faire découvrir au reste de l'Europe Claudia, Flaminia et Réjane, les trois gourmandes à l'origine d'elseways.eu. 

"Cucina povera" a capella

Cet extrait vous emmène à leur suite dans un village de pêcheurs des Pouilles, à Porto Tricase. En cuisine, atelier collectif de confection de pâtes... au son d'un splendide chœur de femmes. Ces chansons qui parlent de leur terre ont rythmé toute une vie de travail aux champs et derrière les fourneaux.

Dans les Pouilles, on vit et on mange dehors. Les mamme del borgo, "les mères du village", cuisinent pour les gens de passage, puis dressent la table sur le trottoir. A la tombée de la nuit, touristes et voisins vont se régaler ensemble.

Extrait du magazine "Avenue de l'Europe. A table !" , à voir le 11 mai 2016. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.