#MonEnvoyéSpécial, France 2

Votre choix pour #MonEnvoyéSpécial du 9 mai

Faites le programme vous-même ! Votez pour le reportage que vous voulez voir dans #MonEnvoyéSpécial samedi 9 mai, à 14 heures sur France 2, en cliquant sur la flèche en bas à droite d’une vignette. Puis rendez-vous sur Twitter @EnvoyeSpecial et notre page Facebook pour nous poser des questions sur le reportage que vous avez choisi. Guilaine Chenu et Françoise Joly vous répondront directement sur le plateau !

Choisissez votre image ou vidéo favorite puis validez votre vote en cliquant sur le bouton

Envoyé Spécial

LES DESSOUS DES CONTRÔLES SANITAIRES - À l’hiver 2013, le scandale de la viande de cheval éclate en Europe. Les services sanitaires sont alors pointés du doigt pour des contrôles inefficaces voire inexistants. Nous avons pénétré dans les arrière-cuisines de la sécurité alimentaire.

%
Envoyé Spécial

IMPÔTS, LA FACTURE DE TROP - Frappés par la précarité et l’augmentation de certaines taxes, de plus en plus de contribuables demandent un délai pour payer leurs impôts. Rencontre avec ces Français en difficulté, à la recherche de solutions pour régler la facture.

%
Envoyé Spécial

LES PRODUITS ANTICRISE - Difficile de faire vendre en temps de crise. Mais les industriels et les grandes surfaces semblent avoir trouvé une parade pour que le consommateur continue à acheter : les minidoses et les maxidoses. Nous avons décrypté ces nouvelles recettes marketing.

%
Envoyé Spécial

LE COCHON, ENQUÊTE SUR LES NOUVELLES FILIÈRES - Le porc est la viande la plus consommée en France. Et elle est massivement importée : à 70%, la charcuterie vendue en supermarché est issue de porcs importés. Nous avons mené l’enquête sur ces filières peu transparentes.

%
Envoyé Spécial

COMPARATEURS, LE MEILLEUR À PORTÉE DE CLIC ? - 34 millions : c’est le nombre de Français qui achètent sur internet. Beaucoup se décident après avoir visité des comparateurs de prix, mais ces sites sont-ils vraiment au service du consommateur ? Enquête sur un nouveau business.

%
Envoyé Spécial

LA FIÈVRE DE L’ORDONNANCE - C’est un gaspillage dont l’Assurance Maladie se passerait bien : près de la moitié des médicaments prescrits restent dans nos armoires. Médecins ou laboratoires pharmaceutiques, nous avons cherché à savoir qui était responsable de ce gâchis.

%