Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Pâtisserie : l'arrière-goût des gâteaux

Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les vitrines, ils sont souvent la promesse du fait-maison. Éclairs, tartelettes, mille-feuilles ou macarons, autant de gâteaux qui donnent envie de les croquer. Mais les boulangeries-pâtisseries les fabriquent-elles vraiment ? Une enquête signée "Envoyé spécial".

En 2012, l’UFC-Que Choisir a dévoilé une enquête intitulée "Roulés dans la farine" ! En ligne de mire de l'association de consommateurs, les boulangeries et pâtisseries françaises qui vendent la promesse du "fait-maison". 

Éclairs, tartelettes, mille-feuilles ou macarons, autant de gâteaux qui donnent envie de les croquer. Mais de ces délices, quelle est la proportion réelle de produits fabriqués en usine ? Certaines boulangeries dites artisanales utilisent des fonds de tarte surgelés, d’autres font cuire des viennoiseries congelées. Il suffit de passer commande auprès des géants de l’agro-alimentaire. Les industriels proposent un catalogue allant de la livraison de matières premières (pâte à choux, meringue...) aux produits finis congelés. On trouve de tout ! Même des produits qui donnent l’illusion du fait-maison en créant de toutes pièces des irrégularités.

Le phénomène n’est évidemment pas nouveau, mais il a tendance à s’accentuer, tout en leurrant le consommateur. Pour Envoyé spécial, une équipe a enquêté sur ce phénomène grandissant. Le fait-maison est-il en danger ? Comment expliquer le recours à des produits congelés ? Le renforcement des lois en matière de sécurité alimentaire et d’hygiène peut-il aussi expliquer ce phénomène ? Et, surtout, comment le consommateur peut-il reconnaitre du vrai fait-maison ?

Un reportage de Laura Aguirre de Carcer 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.