Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Salafistes français : la Loi contre les lois

Qu'est-ce que le salafisme ? Eléments de réponse dans une librairie salafiste de la banlieue parisienne, aujourd'hui fermée. Pour les adeptes de cette pratique rigoriste de l'islam, la religion n'est pas compatible avec la vie en France… Extrait d’"Envoyé spécial" du 25 février.

FRANCE 2 / ERIC CHEMIN

"Envoyé spécial" a suivi Abdel (le prénom a été modifié) dans la librairie salafiste où il a ses habitudes, en banlieue parisienne. Cette librairie est aujourd'hui fermée. Le libraire satisfait la curiosité des reporters du magazine qui cherchent à en savoir plus sur cette pratique fondamentaliste de l'islam. "Quand il fallait couper la main d'un voleur, par exemple, eh ben voilà, ça, c'est pas quelque chose qui a été inventé, c'est quelque chose qui a été révélé dans le Coran. Et ça, par exemple, des gens comme vous, vous allez dire que c'est une pratique de sauvages, c'est une pratique rigoriste. Mais le problème, il est pas là. Le problème, c'est que nous, en tant que musulmans, on ne fait que suivre la révélation." Il faut donc suivre littéralement une "révélation" remontant à 1 400 ans, l'islam des origines. 

"Chacun reste chez soi"

Et appliquer la loi de Dieu, ce n'est pas compatible avec l'application des lois de la République… Le libraire ajoute : "Vous, vous avez une loi, et nous, on en a une autre, et les deux ne peuvent pas se mélanger, donc chacun reste chez soi. [...] On peut pas être musulman, vouloir pratiquer sa religion correctement et rester en France, c'est pas possible !"

Donc pour pratiquer leur religion, les salafistes cherchent à quitter la France. Abdel aimerait pouvoir partir dans "son pays", l'Algérie, même s'il a la nationalité française : "C'est pas moi qui l'ai choisie, le jour où je suis né, je ne pouvais pas parler [...], je n'étais pas conscient. Mais [...] tous les Noirs et les Arabes, faut voir où ils sont, tous dans des cités [...]. C'est un message pour nous dire ‘dégagez’". Ce sentiment de rejet explique-t-il cette radicalité religieuse ? Impossible de le savoir.

Extrait de "Génération salafiste", un reportage d'Eric Chemin et Olivier Barruel diffusé dans "Envoyé spécial" le 25 février 2016.