Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Envoyé Spécial" : Maldives : plages de sable fin et peine de mort

Dans cet extrait du reportage "Maldives : la charia au paradis" diffusé jeudi sur France 2, une jeune femme explique comment la loi islamique a confisqué les libertés élémentaires. 

NICOLAS BERTRAND, DAVID DA MEDA / FRANCE 2

Bien loin de l’image carte postale, les Maldives sont une des Républiques islamiques les plus strictes au monde. Depuis 2008, la Constitution oblige tous les citoyens à se convertir à la religion d’Etat. Ce paradis terrestre qui accueille chaque année des touristes du monde entier a basculé dans un intégrisme religieux toujours plus dangereux. 

La charia – loi islamique – est suivie à la règle, enfermant le pays et ses habitants dans une radicalisation qui s’en prend aux femmes, aux journalistes, aux blogueurs et aux homosexuels. D’ailleurs, la peine de mort a fait son retour dans le pays, même pour les mineurs, alors que le droit international proscrit l'application de peines réservées aux adultes de moins de 18 ans. 

Femme et athée aux Maldives, un choix risqué

Les journalistes d’Envoyé spécial ont fait la rencontre d’une jeune femme dont la vie est en danger. Son seul crime ? Etre athée. Alors elle se cache pour ne pas être condamnée. Se sentant de plus en plus seule, elle raconte comment en une décennie, son pays autrefois modéré s’est radicalisé. Désormais, les femmes accusées d’adultère sont battues en place publique dans l’indifférence quasi-totale de la communauté internationale.

Quant aux touristes, ils continuent d’affluer avec "leurs œillères", sans se soucier de ce qui se passe au-delà des hôtels paradisiaques. 

Un village de vacances aux Maldives, le 17 novembre 2010.
Un village de vacances aux Maldives, le 17 novembre 2010. (SOO HON KEONG / MOMENT EDITORIAL / GETTY IMAGES)