Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. "Charlie Hebdo" un an après... Peut-on rire de tout ?

De l'humour sur les attentats ? Des humoristes disent oui. Et le public aussi. Pourtant, certains comiques qui y sont allés franchement juste après la tuerie de "Charlie Hebdo" ont reçu des menaces. Rire de tout, sûrement, mais pas avec tout le monde... Reportage dans "Envoyé spécial" le 7 janvier 2016.

FRANCE 2 / KRISTIAN AUTAIN

Les islamistes ? "Ils nous traitent de dépravés alors qu'ils envoient leurs femmes se faire sauter en place publique !" Le ton est donné. Est-il trop tôt pour rire des attentats ? Pour Régis Mailhot, auteur de cette saillie, ou Christophe Alévêque, qui se produit à quelques dizaines de mètres de la place de la République, la réponse est claire : c'est non.

Cartharsis

C'est moins évident pour Frédéric Fromet, qui chante l'actualité avec humour chaque semaine sur France Inter. Après sa chanson Coulibaly Coulibalo, diffusée le 21 janvier 2015, il a reçu de nombreuses menaces. Un anonyme a même appelé la police pour faire croire à une prise d'otages chez lui. Aujourd'hui, il se pose la question lorsqu'il s'agit d'aborder ce sujet... Pourtant, Charline Vanhoenacker, qui anime l'émission dans laquelle chante Frédéric Fromet, le dit sans ambages : ce jour-là elle a entendu un "supplément d'âme" aux rires du public. Un rire cathartique ?

Un reportage de Kristian Autain, Alexandre Mace-Dubois, Emilie Denis, Edouard Piquereau et Claire Aubinais. Commentaire : Eléonore Gay.