Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Angela, "tu dois être plus sympathique, ris un peu !"

Le professeur de russe d'Angela Merkel se souvient. En RDA, quand la jeune fille avait 11 ans, elle était très douée et très ambitieuse, mais manquait de "naturel". Extrait d'"Envoyé spécial" diffusé le 10 mars sur France 2 à partir de 20h55.

FRANCE 2 / CELINE CRESPY

Erika Benn était l'un des meilleurs professeurs de russe d'Allemagne de l'Est. C'est elle qui, pendant trois ans, a pris la petite Angela Kasner en main. Sous sa férule, la future chancelière, alors âgée de 11 ans, a remporté de nombreux concours, jusqu'à devenir la meilleure du pays. 

Angela avait un problème de "contact humain"

Pour sa prof, Angela, qui brillait aussi en mathématiques, n'avait qu'un seul défaut : "Elle connaissait le vocabulaire, la grammaire, mais elle avait un problème avec le contact humain. Alors je lui ai dit, 'tu veux perdre des points ?' J'étais très sévère. Tu dois être plus naturelle, plus sympathique, ris un peu ! Et elle l'a fait !" Angela a obtenu son diplôme en 1969.

Extrait de "Angela Merkel : femme la plus puissance du monde ?" un reportage de Céline Crespy et Fabrice Launay diffusé dans "Envoyé spécial" le jeudi 10 mars à partir de 20h55.