Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Dégagée" pour avoir tenu tête à Carrefour ?

"Envoyé spécial" raconte le combat que mène depuis vingt ans une petite commerçante contre les enseignes de la grande distribution. Tout a commencé à la galerie marchande du Carrefour de Vitrolles. Extrait.

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Depuis vingt ans, une petite commerçante combat sans relâche les enseignes de la grande distribution. Tout a commencé à la galerie marchande du magasin Carrefour à Vitrolles (Bouches-du-Rhône). Extrait d’"Envoyé spécial".

En 1985, c'est ici que Martine Donnette ouvre une boutique Phildar. Les pelotes de laine filent, et la commerçante, confiante, achète le magasin. Six mois plus tard, elle apprend qu'il va être démoli. Carrefour veut agrandir sa galerie commerciale : à cause des travaux, Martine doit déménager et investir 300 000 francs dans un nouveau magasin. Les autres commerçants de la galerie sont indemnisés sans augmentation de loyer, explique-t-elle, alors que le sien double. 

Son magasin fait faillite, son mariage aussi

En deux ans, c'est la liquidation judiciaire. Martine perd tout : son magasin fait faillite, son mariage aussi. Pour s'en sortir, elle doit vendre. En attendant, elle continue à payer le loyer de son ancienne boutique, 7 000 francs par mois. Carrefour refusant de déspécialiser le bail, elle ne peut pas céder son emplacement à une pizzeria ou une bijouterie. Quand elle ne peut plus payer son loyer, Carrefour l'expulse. Pour Martine Donnette, c'est son obstination qu'elle a payée : "Dès qu'on a un procès avec eux, qu'on leur tient tête, il faut nous dégager." 

Extrait de "Martine part en guerre contre les hypermarchés", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 25 mai 2017.

Comment Carrefour a expulsé Martine Donnette de sa boutique de Vitrolles
Comment Carrefour a expulsé Martine Donnette de sa boutique de Vitrolles (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)