Vidéo "Ceux qui vont le vivre une fois dans leur vie ne l'oublieront jamais" : quand Oriane Bertone, espoir français de l'escalade, se qualifie pour les JO 2024

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
"Ceux qui vont le vivre une fois dans leur vie ne l'oublieront jamais" : quand Oriane Bertone, espoir français de l'escalade, se qualifie pour les JO 2024
"Ceux qui vont le vivre une fois dans leur vie ne l'oublieront jamais" : quand Oriane Bertone, espoir français de l'escalade, se qualifie pour les JO 2024 "Ceux qui vont le vivre une fois dans leur vie ne l'oublieront jamais" : quand Oriane Bertone, espoir français de l'escalade, se qualifie pour les JO 2024 (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
En août dernier, "Envoyé spécial" avait suivi la jeune prodige réunionnaise de l'escalade pendant sa préparation en vue des Jeux olympiques de 2024, mais elle avait alors manqué de peu la qualification. Trois mois plus tard, lors d'une nouvelle tentative, la pression est à son comble...

Oriane Bertone n'a que 19 ans, elle est l'une des meilleures grimpeuses de la planète... et l'une des meilleures chances de médaille pour la France. En août 2023, "Envoyé spécial" l'avait suivie aux championnats du monde d'escalade, où elle espérait se qualifier pour les Jeux olympiques 2024 (la discipline a fait son apparition aux JO en 2021, à Tokyo). Oriane a manqué son objectif de peu, et plus motivée que jamais, a continué à s'entraîner… plus de six heures par jour. Trois mois plus tard, l'équipe du magazine la retrouve à Laval, en Mayenne, pour les championnats d'Europe.

Pour la jeune prodige réunionnaise, c'est le jour de la revanche. Au premier rang du public, son amoureux, Adrien Lemaire, est "stressé, forcément…" car pour les grimpeuses, il n'y aura qu'une seule place aux Jeux olympiques : "Si tu fais deuxième, tu repars bredouille." Le père d'Oriane, qui lui a transmis la passion de l'escalade, n'a pas pu faire le déplacement depuis La Réunion, alors Adrien lui raconte toute la compétition en direct au téléphone.

Pas le droit à l'erreur

Première épreuve : le bloc. Oriane marque 99 points sur 100. "Un bon début", approuve Adrien, mais il est loin d'être soulagé. "Il reste la voie, après." C'est l'épreuve dite "de difficulté", pour laquelle Oriane s'est entraînée ces derniers mois : il faut, en six minutes, progresser le plus haut possible sur le mur d'escalade, le long d'une voie. Grâce aux points gagnés lors de l'épreuve précédente, Oriane a de l'avance, mais pas droit à l'erreur. Si elle tombe, c'est la fin de tous ses espoirs.

La jeune fille s'élance. Contrairement au public, elle ne sait pas jusqu'où sont montées ses concurrentes. Elle s'arrête pour reprendre des forces… juste avant, à la quatrième prise de couleur violette. La salle retient son souffle, Adrien le premier. Mais Oriane repart… et empoigne la fameuse prise. C'est gagné ! Les émotions sont intenses : entre la fierté de faire partie des quelques "personnes qui vont être capables de faire les Jeux" et la difficulté de "trouver des mots pour des sensations qui sont aussi fortes que celles-ci", Oriane sait déjà que "ceux qui vont le vivre une fois dans leur vie ne l'oublieront jamais".

Extrait de "JO 2024 : qualifié ou recalé ?", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 28 mars 2024.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.