Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Affaire Boulin : "On aurait dit qu'il sortait d'une malle", se rappelle le médecin qui a découvert le corps

Suicide ou assassinat politique ? Depuis trente-huit ans, le doute plane sur les circonstances de la mort de Robert Boulin, le ministre du Travail de Valéry Giscard d’Estaing. Benoît Collombat a mené sa propre enquête et retrouvé un témoin clé. Dans "Envoyé spécial" le 26 octobre 2017, révélations sur un crime d'Etat.

Voir la vidéo

A 8h40, le mardi 30 octobre 1979, les gendarmes découvrent le corps de Robert Boulin dans un étang peu profond des Yvelines. Officiellement, le ministre du Travail de Valéry Giscard d’Estaing s'est noyé. Avant même l'autopsie, la version officielle privilégie la thèse du suicide. Or ce gaulliste historique savait beaucoup de choses sur les secrets inavouables du pouvoir… Dans "Envoyé spécial" le 26 octobre 2017, révélations sur un crime d'Etat. 

Benoît Collombat a mené sa propre enquête : elle raconte une tout autre histoire que la version officielle. Le journaliste a retrouvé des témoins clés que la police n'avait pas entendus. Tel ce médecin du Samu, arrivé sur les lieux avec les pompiers le matin de la découverte du corps.

Le visage "plein d'ecchymoses"

Trente-huit ans plus tard, pour la première fois, il accompagne sur place Benoît Collombat. Le médecin, qui ne souhaite pas que l'on voie son visage, se souvient de l'endroit où le corps a été retrouvé. Il raconte ce qu'il a vu là, à sept mètres à peu près du rivage. "Le corps flottait, le visage était aux deux tiers hors de l'eau, plein d'ecchymoses, plein d'hématomes, très traumatisé."

"Traumatisé de partout"

Fait troublant, l'un des pompiers lui a confié : "Tiens, on dirait qu'il sort d'une malle." En effet, se rappelle le témoin, "il avait l'air recroquevillé", comme quelqu'un qu'on aurait mis dans le coffre d'une voiture. "Il était un peu cassé, traumatisé de partout, tout bouffi." Pour le témoin, "ce n'est pas la noyade qui l'a rendu bouffi, c'est les coups."

Extrait d'une enquête de Benoît Collombat, Bernard Nicolas et Arnaud Mansir, à suivre dans "Envoyé spécial" le 26 octobre 2017.

\"Envoyé spécial\". Affaire Boulin : \"On aurait dit qu\'il sortait d\'une malle\", se rappelle le médecin qui a découvert le corps
"Envoyé spécial". Affaire Boulin : "On aurait dit qu'il sortait d'une malle", se rappelle le médecin qui a découvert le corps (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)