Impôts : la facture de trop

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu et Françoise Joly

Diffusé le 08/10/2014Durée : 01h35

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Entre l'impôt sur le revenu, la taxe d'habitation et la taxe foncière, de plus en plus de Français ne peuvent plus payer à temps. Les demandes d'étalement des paiements ont augmenté de 20% entre 2011 et 2013 et représentent aujourd'hui 1 million de foyers fiscaux. Pour certains, le Crédit Municipal de Paris, aussi connu sous le nom de "Mont-de-Piété" est parfois l’ultime recours. Ils y déposent des bijoux de famille, des pièces de valeur, du mobilier, pour recevoir en retour quelques centaines d’euros qui aideront à payer la note salée. 

Mais cette institution ouvre désormais aussi ses portes à une population "aisée". Des personnes de classe moyenne, gagnant bien leur vie, mais qui sont désormais obligés de se rendre au Crédit Municipal de Paris ou de faire appel à un crédit à la consommation ou de 

Une autre tranche de la population est directement touchée par ces hausses, les retraités. Quand leurs demandes de délai de paiement ne suffisent plus, certains font la demande de l’annulation de leur impôt, administrativement appelée "la demande gracieuse". Et tous se posent la même question : où vont les impôts des Français ?

Un reportage de Perrine Bonnet et Guillaume Cahour.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==