Cet article date de plus d'un an.

Vidéo La pompe à chaleur, solution miracle pour les passoires thermiques ? "Complément d'enquête" a fait réaliser un diagnostic

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
La pompe à chaleur, solution miracle pour les passoires thermiques ? "Complément d'enquête" a fait réaliser un diagnostic
La pompe à chaleur, solution miracle pour les passoires thermiques ? "Complément d'enquête" a fait réaliser un diagnostic La pompe à chaleur, solution miracle pour les passoires thermiques ? "Complément d'enquête" a fait réaliser un diagnostic (COMPLEMENT D'ENQUETE / FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
C'était une promesse du candidat Macron : en finir avec les "passoires thermiques", ces logements mal isolés qui coûtent cher en chauffage à 12 millions de Français en situation de précarité énergétique, et à la planète en termes de consommation d'énergie. "Complément d'enquête" a voulu tester le projet gouvernemental d'une rénovation énergétique simple et efficace... et a pris rendez-vous avec l'une des entreprises qui proposent un diagnostic gratuit.

Une ancienne maison normande très mal isolée a été choisie pour cette expérience menée par "Complément d'enquête". Le froid y pénètre par les fenêtres à simple vitrage, par les encadrements de porte, par le grenier… Sa performance énergétique est classée F, l'une des plus mauvaises notes du barème. Chauffer ce parfait exemple de passoire thermique coûte chaque année 3 000 euros en fioul. Comment procéder pour financer sa rénovation énergétique ?

Sur internet, une pléthore de sites proposent d'aiguiller le consommateur dans la jungle des aides. Tous affichent des montants de subventions publiques plus alléchants les uns que les autres : jusqu'à 53 000 euros d'aide avec MaPrimeRénov', annonce par exemple l’une des plateformes en ligne. Les journalistes se sont fait passer pour un couple qui souhaite se lancer dans des travaux pour réduire sa facture de chauffage. Après avoir rempli un questionnaire, ils sont recontactés par un soi-disant "bureau-conseil public", qui propose un rendez-vous. La maison et eux-mêmes sont équipés de caméras cachées pour filmer ce qui est annoncé comme un simple diagnostic, gratuit.

Le "conseiller" s'avère être un vendeur de pompes à chaleur

Sans même visiter la maison, le technicien se dirige directement vers la chaudière au fioul. Son diagnostic va durer moins d'une minute. Verdict : il faut installer une pompe à chaleur. Ce système qui capte les calories présentes dans l'air extérieur pour les réinjecter dans le circuit de chauffage est présenté comme la solution écologique par excellence. Mais ne faudrait-il pas commencer par isoler la maison ? Ce ne serait pas indispensable, si l'on en croit ce "conseiller indépendant"… qui s'avère rapidement être un vendeur de pompes à chaleur.

La priorité en pareil cas est-elle réellement de remplacer le système de chauffage ? "Au sens premier du terme, c'est jeter l'argent par les fenêtres. C'est une aberration de changer un système de chauffage alors que la maison a des fuites de partout", confirme un expert consulté par "Complément d'enquête". Pour une "rénovation globale", il faut "isoler, et changer la chaudière en même temps", explique Vincent Legrand, directeur général de Dorémi, entreprise sociale et solidaire engagée en faveur de l'efficacité énergétique. Le remplacement des systèmes de chauffage est pourtant au cœur de la politique d'incitation de l'Etat. Il représente la grande majorité des dossiers financés par MaPrimeRénov', et l'opération la plus subventionnée : jusqu'à 10 000 euros d'aide sont possibles pour les foyers les plus modestes… sans aucune condition d'isolation.

Extrait de "Rénovation énergétique : des milliards dépensés pour rien ?", un document à voir dans "Complément d'enquête" le 2 mars 2023.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.