Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Complément d'enquête. L'émotion de la caissière de l'Hyper Cacher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Complément d'enquête. L'émotion de la caissière de l'Hyper Cacher

La caissière de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, très éprouvée, témoignait pour la première fois dans le documentaire "Au cœur des attaques", diffusé par "Complément d'enquête". Extrait.

Vendredi 9 janvier 2015, dans un supermarché Hyper Cacher à la porte de Vincennes, dix-neuf personnes ont été retenues en otage pendant quatre heures par Amedy Coulibaly, recherché après le meurtre d'une policière à Montrouge la veille. Il a d'emblée abattu trois personnes, dont Yohan Cohen, 20 ans, un employé du magasin.

Un peu plus tard, un autre employé, Yohav Hattab, 22 ans, est tué alors qu'il tente de tirer sur Coulibaly. La jeune caissière du magasin, rescapée de la prise d'otages, était l'une de leurs amies. A la fin de son témoignage pour le documentaire diffusé dans "Complément d'enquête" le 7 janvier 2016, elle ne peut retenir ses larmes.

"Il les a tués comme si c'était des objets"

Ces gens, les clients du magasin, "ils avaient rien fait, ils venaient juste faire leurs courses. Depuis quand on tue des gens parce qu'ils font leurs courses ? dit-elle d'une voix presque inaudible. Yohan et Yohav, ils étaient tellement jeunes... Yohan, il avait 20 ans, Yohav, il avait 22 ans, il avait mon âge. Ils avaient encore toute leur vie devant eux quand il les a tués, il les a tués comme si c'était des objets – alors que c'était des personnes."
Yohan Cohen, Yohav Hattab, François-Michel Saada et Philippe Braham ont été tués pendant la prise d'otages de l'Hyper Cacher.

Extrait de "Janvier 2015 : au cœur des attaques", diffusé par "Complément d'enquête" le 7 janvier 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Complément d'enquête

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.