Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Alain Juppé : la revanche du mal-aimé

a revoir

Présenté parNicolas Poincaré

Diffusé le 02/04/2015Durée : 01h10

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

"Le meilleur d'entre nous" selon Jacques Chirac, Alain Juppé serait, d'après un sondage Viavoice paru dans Libération le 21 décembre 2014, un bon "président de la République", estiment 47 % des Français. Premier ministre détesté de ces mêmes Français il y a vingt ans, englué dans les scandales il y a dix ans, Alain Juppé est aujourd'hui devenu un présidentiable sérieux.

Fait récent, Juppé serait la nouvelle idole des ouvriers. Il dépasse même Marine Le Pen dans leur "cœur", selon un sondage Ipsos paru dans le Point le 30 mars. C'est une véritable surprise, car depuis 2012, désenchanté après le retour des socialistes au pouvoir, le monde ouvrier s'offre à Marine le Pen. À deux ans de la présidentielle, la tendance s'inverse.

Même constat chez les sympathisants de gauche. L'ampleur de la tentation Juppé au sein d'un camp qui lui est hostile est spectaculaire  : 52 % des sympathisants de gauche ont une image positive du maire de Bordeaux. Ce qui fait s'interroger le directeur de Viavoice, François Miquet-Marty : "Alain Juppé aurait-il pris les rênes de l'héritage d'opinion de Dominique Strauss-Kahn, longtemps perçu à gauche comme le dirigeant compétent par excellence ?"

Un reportage de Jean-Karl Lambert,Guillame Beaufils et Michael Bozo

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==